Train d'atterrissage de Vickers Warwick

Train d'atterrissage de Vickers Warwick

Train d'atterrissage de Vickers Warwick

Ici, nous voyons un membre de la RAF debout sous un Vickers Warwick. Il peut s'agir d'un avion de l'escadron n°293 qui opérait le type en Italie, car il provient de la collection d'un membre de cet escadron. L'avion peut être identifié par le type de moteur, les roues partiellement fermées (notez la découpe dans les enjoliveurs) et la relation entre l'arrière de la nacelle et l'aile.

Cette photo provient de la collection de Jim Tucker, qui a servi avec le No.293 Squadron. Un grand merci à son gendre Roger Bruton pour nous avoir envoyé ces photos.


Vickers Type 432

Rédigé par : Rédacteur en chef | Dernière édition : 19/03/2019 | Contenu &copiewww.MilitaryFactory.com | Le texte suivant est exclusif à ce site.

Depuis 1911, la société britannique Vickers livrait des avions à des fins militaires et civiles. La société s'est davantage concentrée sur des projets de bombardiers plus importants dans les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale (1914-1918) et cet engagement était de plus en plus évident pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) avec l'arrivée du Vickers Wellington (11 461 produits) et du Vickers Warwick (842 produits). À l'époque de la guerre froide, la société a continué à livrer l'emblématique Vickers "Valliant" comme un tiers du triumvirat "V-bomber" (un trio de bombardiers à capacité nucléaire qui comprenait le classique Avro "Vulcan" et Handley Page " Victor"). Les travaux de l'entreprise sur les développements de classe de chasse plus petits pendant la Seconde Guerre mondiale étaient rares, bien qu'il y ait eu un développement notable - le "Type 432" - qui a émergé comme un prétendant au rôle de chasseur à haute altitude.

Même avant le début de la guerre en septembre 1939, Vickers a tenté de répondre à la spécification F.6/39 du ministère de l'Air britannique qui prévoyait une plate-forme de combat à deux places capable d'atteindre une vitesse de 400 milles à l'heure. Le timing était tel que la société avait déjà travaillé sur une forme similaire avec un armement centré sur un canon automatique de gros calibre 40 mm monté sur le nez. Le montage du canon a été conçu pour être légèrement entraînable pour une flexibilité tactique et une capacité de premier coup accrue que de simplement pointer l'avion vers une cible et tirer. Le canon de 40 mm offrait une puissance destructrice à un coup contre la plupart des menaces aériennes de l'époque. Pour aider à vendre davantage l'idée, les ingénieurs de Vickers ont élaboré différentes conceptions du concept, y compris une version avec un armement de canon fixe.

Le ministère de l'Air montra suffisamment d'intérêt pour la version à armement fixe que la spécification F.22/39 de 1939 fut créée et deux prototypes commandés sous le nom de "Type 414". Leur disposition serait conventionnelle en ce sens qu'un fuselage centralisé serait utilisé pour abriter l'équipage de plusieurs personnes et la plupart des principaux systèmes embarqués. La queue utilisait une unité à deux ailettes et les avions principaux des ailes étaient elliptiques dans leur forme générale - rappelant le chasseur classique Supermarine Spitfire. Le poste de pilotage tenait son équipage de pilotage dans une disposition côte à côte similaire à celle du chasseur lourd bimoteur de Havilland Mosquito concurrent. Le canon du canon de 40 mm dépassait d'une distance considérable de la pointe du nez. L'agencement bimoteur équipait chaque groupe motopropulseur dans des nacelles profilées bien en avant des bords d'attaque de l'aile et s'annulant au niveau des bords de fuite respectifs. Un train d'atterrissage à roues arrière aurait été utilisé.

Malgré la commande de prototypes de cette conception, l'initiative Type 414 n'a pas été remplie. Au lieu de cela, l'attention s'est portée, encore une fois, sur une nouvelle variante qui avait pour but d'installer pas moins de huit autocanons Hispano de 20 mm. L'empennage a été simplifié pour devenir un seul aileron tandis que tous les autres aspects de cet avion devaient rester largement conventionnels. Ce modèle est devenu le "Type 420" et est apparu en avril 1940 alors que la Grande-Bretagne était déjà engagée dans l'effort de guerre. La spécification F.15/40 a été élaborée pour satisfaire le développement de cette conception et le moteur en ligne Rolls-Royce "Griffon" a été sélectionné pour propulser l'avion.

Encore une fois, les choses ont changé car un nouveau design est apparu au début de 1941 et cet exemple présentait un équipage de deux personnes avec une alimentation commutée sur des moteurs Rolls-Royce "Merlin". L'avion est devenu le modèle d'entreprise "Type 432" et sa conception a continuellement évolué pour finalement devenir un chasseur lourd bimoteur monoplace, haute performance et haute altitude. L'armement de huit canons a été réduit à six canons et ceux-ci ont été concentrés dans un montage ventral. Les moteurs sont devenus Rolls-Royce Merlin 61 en ligne. Pour permettre le vol à haute altitude à plus de 20 000 pieds, une cabine pressurisée devait être présente. Le ministère de l'Air était suffisamment convaincu pour passer un contrat pour une paire de prototypes pilotables à tester.

Les travaux sur cet avion ont commencé en 1942 et un premier vol a été réalisé le 24 décembre de la même année. La conception était une offre élégante et plutôt moderne avec le cockpit tenu bien en avant dans le fuselage mais à l'arrière d'un nez court. Le fuselage a été profilé et effilé à l'empennage qui a présenté l'aileron de gouvernail unique. Les moteurs étaient logés dans des nacelles profilées sur toute la longueur de la corde des ailes qui étaient elles-mêmes montées au milieu le long des côtés du fuselage. Chaque nacelle abritait la jambe du train d'atterrissage principal avec l'arrière de l'avion soutenu par une petite roue de queue. La vision hors du cockpit était largement obstruée sur les côtés - le prix à payer pour une configuration bimoteur. Chaque moteur propulsait une hélice à quatre pales. Tout compte fait, le Type 432 était un avion de grande dimension.

Les tests sur le Type 432 ont été longs par rapport aux normes du temps de guerre qui pourraient voir un design passer du papier à la production en série en quelques mois si pressé - bien que ce ne soit pas la norme. Le prototype a été utilisé dans une série de tests qui ont duré jusqu'en 1944 et il s'est avéré des problèmes constants de maniement, en particulier à l'approche, et de contrôle dans les virages serrés. Le décollage était connu pour avoir fourni son propre ensemble de défis et les performances - en raison des limitations du moteur - étaient réduites lorsque vous voliez à plus de 25 000 pieds.

De nombreux problèmes de performances et de maniement du Type 432 n'ont jamais été corrigés et la longue période de gestation de l'avion a conduit à son abandon définitif par le ministère de l'Air. Un seul prototype pilotable a été réalisé en tout temps et le travail a été alloué au projet et vingt-neuf vols ont été glanés à partir de cette cellule. À ce stade de la guerre, le chasseur bimoteur de Havilland Mosquito avait pris les rênes d'une multitude de rôles de combat pour le service aérien britannique, laissant le Type 432 sans rôle de champ de bataille à remplir. Vickers a continué à engager ses usines et ses travailleurs dans la production de gros bombardiers tout au long de la guerre tandis que le Type 432 oublié marquait sa dernière entreprise notable dans le domaine de la plate-forme de combat militaire pour la société légendaire.


Aperçu du contenu

  • introduction
    • Le bombardier « natté »
    • Le développement et la théorie de la géodésie
    • Fabrication de la géodésie
    • Le Wellesley
    • Le prototype Wellington - B.9/32
    • Production
    • Chapitre 1 - L'histoire de Wellington
      • Thème et variations - les marques Wellington
      • Le jumeau de Wellington - le Warwick
      • Développements Wellington - Windsor et Viking
      • Wellington d'altitude
      • Banc d'essai Wellington
      • Le Wellington « 24 heures »
      • DWI - Minsweeping de l'air
      • Chapitre 2 - Le Wellington en guerre
        • Service avec le Bomber Command
        • Service au Moyen-Orient
        • Service en Extrême-Orient
        • Service avec le Coastal Command
        • Service avec Unités de Formation Opérationnelle
        • Service avec d'autres forces aériennes
        • Chapitre 3 - Anatomie du Wellington
          • Fuselage / ailes / empennage
          • Habillage tissu / volets / ailerons
          • Nacelles / soute à bombes / train d'atterrissage
          • Commandes du pilote
          • Tourelles
          • Principaux systèmes
          • Équipement d'urgence
          • Poste opérateur sans fil
          • Poste de navigation
          • Poste de bombardier
          • Équipement du Coastal Command - ASV Mk.II et III, Leigh light
          • Charges d'armes
          • Chapitre 4 - Moteurs
            • Bristol Pegasus, y compris les hélices et la suralimentation
            • Bristol Hercule
            • Rolls-Royce Merlin
            • Pratt & Whitney Twin Guêpe
            • Chapitre 5 - Le Loch Ness Wellington
              • Introduction - pourquoi "R pour Robert" est-il un avion historique ?
              • Histoire
              • Emplacement
              • Récupération
              • Restauration
              • Chapitre 6 - Le point de vue des équipages
                • Le point de vue du pilote
                • Exercice de cockpit
                • Le point de vue du tireur
                • Perceuse à tourelle
                • Foreuse d'urgence/foreuse d'amerrissage forcé
                • Chapitre 7 - Le point de vue des ingénieurs
                  • Entretien et maintenance
                  • Perceuse de réarmement
                  • Bombardement
                  • Récupération d'avions écrasés
                  • Réparer les dégâts
                  • Annexes
                    • Annexe 1 - Glossaire & Abréviations
                    • Annexe 2 - Fabrication et conversions (statistiques, pour Wellington et Warwick)
                    • Annexe 3 - Escadrons exploitant des aéronefs géodésiques (statistiques, pour Wellesley, Wellington et Warwick)
                    • Annexe 4 - Bibliographie
                    • Annexe 5 - Contacts utiles

                    DISPONIBLE MAINTENANT - commandez votre exemplaire du Vickers Wellington (Manuel d'atelier du propriétaire) d'Amazon maintenant!


                    Essayant de le tuer

                    Joseph Summers est né le 10 mars 1904. Il était trop jeune pour servir dans la Première Guerre mondiale, mais a reçu une commission de service court de la RAF en 1925. Il a appris à voler sur le vénérable Avro 504 et le puissant Sopwith Snipe, avant de rejoindre No.29 Squadron sur Snipes et Gloster Grebes.

                    Après six mois remarquablement courts avec l'escadron, cependant, il a été transféré au vol monoplace du Royal Aircraft Establishment à Martlesham Heath pour devenir pilote d'essai.

                    Commençant une ligne qui conduirait à l'ouragan, le Hawker Hawfinch a été le premier modèle Sydney Camm à utiliser une construction en tubes et plaques métalliques avec un revêtement en tissu. Un seul a été construit. (Wikipédia)

                    Il a volé avec la RAE pendant les cinq années suivantes, testant le Gloster Gamecock, le Hawker Hornbill, le Hawker Hawfinch, l'Avro Avenger, le Bristol Bulldog et d'autres.

                    Le Hawfinch était l'un des nombreux avions qui l'ont presque tué. Au cours d'une plongée à vitesse terminale, le pont arrière du fuselage s'est effondré, appuyant fortement sur les sangles d'ancrage du harnais Sutton de Summers. La tension soudaine l'attira durement contre le dossier du siège, lui brisant presque le cou. Heureusement, il a descendu l'avion endommagé, mais il n'a plus jamais porté de bretelles.

                    Le Bristol Bulldog a également tenté de le tuer, mais avec beaucoup moins de vindicte. Au cours d'un test de vrille qui a commencé à 10 000 pieds, le nouveau chasseur brusque a refusé d'arrêter la spirale malgré tout ce que Summers a essayé.

                    Avec 18 & 8243 ajoutés au fuselage pour corriger ses vices de filature, le Bulldog a continué à servir avec la RAF, la Finlande (portant des croix gammées !), l'Australie, la marine américaine et d'autres. (Wikipédia)

                    À la fin, il a abandonné. À 4 000 pieds, il a défait sa ceinture sous-abdominale, a attrapé les poignées à l'arrière de la section centrale supérieure et s'est levé pour sauter.

                    Ce mouvement a suffisamment modifié le flux d'air pour arrêter l'autorotation. Le Bulldog est tombé dans un plongeon, que Mutt a arrêté en poussant contre le bâton avec son pied. Il est ensuite retombé dans le cockpit et, maintenant descendu à seulement 2 000 pieds, a procédé à l'atterrissage de l'avion.

                    Je me demande si des ingénieurs de Bristol étaient sur place pour recevoir ses impressions sur ce prototype ?


                    293 Esc et Sgt J Lewis

                    Il faisait partie du 284 Sqn stationné à la RAF Blida en Algérie, et a été sélectionné pour faire partie du groupe qui s'est séparé pour former un nouvel escadron, le 293 Sqn. Ils étaient équipés de Vickers Warwick principalement mais avaient des Walrus, des Hurricane (un seul exemple) et divers autres avions de communication à diverses époques dont un Anson et un monomoteur type US dont le nom m'échappe pour le moment et étaient engagés en ASR pour la région Med .

                    Les droits d'auteur de toutes ces photos appartiennent à l'origine à mon père, mais comme il est décédé, je suppose qu'elles sont maintenant à moi.

                    Quoi qu'il en soit voici une sélection

                    Cet Hurricane est l'un des trois que l'escadron a utilisé dans la région de l'Afrique du Nord, à savoir K2736, KW849 ou LB660 et a été piloté presque exclusivement par le Sgt Pye. L'escadron n'était autorisé qu'un seul Hurricane à la fois, donc les trois mentionnés ont servi à des périodes différentes et il n'est pas facile de lier la photo à une série particulière. à moins que quelqu'un sache mieux.

                    Walrus X9506 se reposant au soleil à RAF Foggia, Italie en 1945. Il porte le code d'escadron ZE.

                    Morse W2719 probablement prise à peu près au même moment que la photo précédente. Codé ZE-Q.

                    Warwick BV454 ZE-D après un effondrement du train d'atterrissage après un atterrissage de nuit à RAF Pomigliano, Italie. Le pilote était le Sgt Pye susmentionné.

                    L'équipement principal de l'ASR était l'embarcation de sauvetage aéroportée. Il a été utilisé assez largement mais les résultats n'étaient pas prévisibles et beaucoup ont été perdus lors de l'impact avec la mer. De plus, les habitants avaient l'habitude de se faufiler sur l'aérodrome la nuit et de prendre les rations d'urgence des bateaux et à plus d'une occasion, ils ont également volé le moteur.

                    J'ai pas mal de photos supplémentaires si quelqu'un est intéressé, y compris quelques visiteurs des différentes bases, Stirling, B25, Beaufighter etc.

                    Étant donné que le Hurricane a un canon (un IIc?), Je suppose qu'il est peu probable qu'il s'agisse du K2736, qui est probablement un des premiers Hurricane. Je suppose que quelqu'un ici ayant accès à une liste de publications en série sera en mesure de le déterminer.

                    Changer un réservoir d'huile sur une Warwick n'était pas une tâche simple. Cette photo en montre un en train d'être modifié dans les conditions du terrain. On pense qu'il s'agit de la RAF Pomigliano.

                    Un armurier sans nom vérifiait et nettoyait les canons de la tourelle supérieure du Warwick BV454 le 24 juillet 1944 à la RAF Pomigliano. Les armes auraient dû être débarrassées de toutes leurs munitions avant de commencer le travail. Bien sûr, il devrait également être impossible de tirer avec votre propre aileron car divers systèmes de sécurité empêchent cela de se produire. Les canons n'ont pas été dégagés, le système de sécurité est tombé en panne et la seule cartouche qui restait dans la culasse était un incendiaire. les résultats sont très prévisibles.

                    Il ne reste plus grand-chose après l'extinction du feu,

                    Merci d'avoir posté les photos. Mon père était un adjudant pilote du 293e Escadron et pilotait des Walrus et des Warwick. Je vais lui montrer cette page lors de ma prochaine visite (il a 89 ans) et posterai s'il a des infos intéressantes.

                    J'espère vraiment qu'il est intéressé à contribuer. J'ai toutes les affaires de mon père du 293, bien qu'il ne soit malheureusement plus avec nous. Il sera intéressant de voir si le nom de votre père apparaît dans les journaux de mon père.

                    : J'attends des nouvelles avec impatience.

                    Mon beau-père, Harry Brown, maintenant âgé de 91 ans, était un opérateur sans fil/mitrailleur aérien dans un équipage de Warwick sur le 293 Sqn. Le nom de son capitaine était Rawlings.

                    Il garde de bons souvenirs de son passage dans l'escadron et se souvient de l'incident du nettoyage des armes à feu à Warwick, bien qu'il ne se souvienne pas du sergent Pye.

                    Ce serait génial de voir d'autres photos que quelqu'un pourrait avoir.

                    C'est gratifiant et quelque peu surprenant de voir autant de membres du 293e Escadron toujours avec nous. Malheureusement, mon père est décédé en 1994, sinon je suis sûr qu'il serait fasciné à l'idée de renouer avec ses anciens copains d'escadron. Mis à part les contacts via ce forum, je suis au courant d'au moins un autre pilote Sgt survivant de ces jours, en fait il était le gars en charge de piloter le Warwick dans le prang montré ci-dessus.


                    J'ai numérisé des copies de toutes les photos de mon père de cette période ainsi que son journal très détaillé de la même époque, et je suis très disposé à partager les deux avec toute personne intéressée. Beaucoup de ses photos sont celles de l'avion du 293, mais aussi de nombreuses autres de l'équipe au sol, des véhicules, des campings, etc. Je peux.

                    En tant que dégustateur, essayez celui-ci et voyez si le visage de quelqu'un est familier.

                    J'ai des informations sur un WAG du 293e Escadron.
                    Il s'appelle Charles Stanley Horrell.

                    J'ai rendu visite à mon père aujourd'hui et lui a montré les photos et cette page. Il se souvenait de Rawlings, mais pas de Harry Brown.

                    Les noms qu'il a trouvés étaient :

                    Pilotes Warwick :
                    Capt Riley (SAAF)
                    Le lieutenant d'aviation Tony Spink
                    SANS Bouleau
                    Flt Lieutenant Rawlings
                    S.Ldr Zetterden

                    Pilotes morses :
                    F/O Humphrey
                    Sans "Wacker" Smith (Liverpool)
                    Sans Harry West (?) (Bristol)
                    S/O Jimmy Warnick (ARC)
                    SANS Tex ? (surnom)
                    F/O Bedford

                    Observateurs :
                    Flt Lt Moe Foster (ARC)

                    Avec les artilleurs aériens OP :
                    F/Sgt Joe Cattromole
                    Sgt F/Sammy Samuels
                    Conseil F/Sgt Norman
                    P/O Simpson
                    Sgt F/F Freddy Arsenault (ARC)

                    Équipe au sol:
                    BAC George Ayres
                    Sgt Joe Drew

                    Aérodromes :
                    Pomigliano - Naples
                    Foggia (Principal)
                    Grosseto (?)
                    Pise
                    Rosignano
                    Bastia - Corse


                    C'est une série de noms qu'il a trouvés qui figuraient manifestement dans sa vie de guerre. Je suis sûr que si vous vouliez plus d'informations, il serait heureux de développer. Il peut aussi y avoir des fautes d'orthographe car je copie ses notes manuscrites et j'ai vraiment besoin de lunettes de lecture. Incidemment, son nom était W/O Bagwell. Il serait très intéressant d'entendre parler des journaux intimes, car mon père a perdu tout son équipement après avoir été démobilisé lorsque le train dans lequel il se trouvait s'est séparé avec le fourgon des gardes qui partait avec la moitié de la queue alors qu'il était à l'avant.

                    Nicole m'a dit que le journal de bord de son grand-père n'était pas en sa possession.
                    Elle essaie de le récupérer.

                    Si elle le fait, je posterai un autre message.

                    Je suis étonné de voir ce fil vieux de trois ans ressusciter et pour autant d'informations à venir. En plus des affiches sur ce forum, j'ai également reçu des MP intéressants.

                    Je communiquerai avec chacun de vous quand je le pourrai, nous sommes en train de déménager et vous savez à quel point cela peut être chaotique.

                    Donnez-moi quelques jours et je reviendrai.

                    Nicole et sa mère deviendront folles quand je leur dirai.

                    Vous avez mon e-mail personnel où vous pouvez me joindre.

                    "Je suis étonné de voir ce fil vieux de trois ans ressusciter et de voir autant d'informations à venir. "


                    C'est ce que j'aime sur Internet

                    Un grand merci à tous les contributeurs jusqu'à présent, à la fois sur ce forum et aussi via MP. Mon déménagement est presque terminé mais le chaos règne toujours. Quoi qu'il en soit, je vais essayer de fournir plus d'informations et de poser aussi quelques questions.

                    Merci beaucoup pour la liste de noms fournie plus tôt. je peux en ajouter d'autres à la liste
                    Cpl Pitman
                    AC Cuthbertson
                    AC Claypole
                    Sgt Bas
                    Voler au large de Chesney
                    Sgt Minto
                    Flt Lt Hayes
                    S/O Bradley

                    Les trois premiers aviateurs étaient le personnel au sol du 293 Sqn participant à un vol d'essai après maintenance et ont été tués dans le crash de Warwick codé W le 18 avril 1943, jusqu'à présent l'avion exact n'a pas été identifié. Le pilote a perdu le contrôle après qu'un capot moteur a bloqué les commandes de profondeur et que l'avion s'est écrasé sur les hauteurs.

                    Le 293 Sqn ORB enregistre ce qui suit en référence au Flt Lt Hayes
                    F/Lt. Hayes et S/O. Bradley a décollé à bord de Walrus 9506 (X9506 ZE-C) à 17h50 pour tenter d'effectuer un sauvetage. Ils étaient en position à 18h15 et étaient extrêmement heureux de voir sept Spitfire en orbite autour de la position. Malheureusement, les deux personnes à terre avaient nagé jusqu'à l'annexe et emmené le pilote à terre. Le Walrus a tourné bas tout en préparant une note ordonnant au pilote de ramer en mer dans un bateau vu par le pilote du Walrus. Lors de l'encerclement pour la troisième fois, des tirs d'armes légères automatiques ont été rencontrés, une balle est entrée dans le cockpit à travers le pare-brise et a blessé Hayes au bras gauche. Le Walrus a effectué quelques cercles par la suite pour s'assurer que le pilote au sol s'était mis à couvert, puis est revenu à la base à 19h15. F/Lt. Hayes est le premier membre du 293 Sqn blessé au combat .

                    Je n'ai pas accès aux dossiers officiels de l'autre côté de l'étang bien sûr, mais ce qui suit est une liste d'avions et de codes que j'ai glanés dans les notes de papa. Si quelqu'un peut en ajouter ou confirmer des codes manquants, etc., j'aimerais avoir de vos nouvelles. Aussi je me demande si quelqu'un a, ou sait où je peux obtenir, une liste d'histoires de Warwick. Il y a très peu sur le web que j'ai pu trouver. Peut-être que quelque chose a été publié ailleurs que je ne suis pas au courant. Toute info bienvenue.

                    Warwick
                    BV234 ZE-F, ZE-L
                    BV237 ZE-F
                    BV238 ZE-K
                    BV243
                    BV251 ZE-E
                    BV269
                    BV271 ZE-F
                    BV273
                    BV274 ZE-S
                    BV275 ZE-O
                    BV277 ZE-T
                    BV278 ZE-U
                    BV279 ZE-M
                    BV283 ZE-M
                    BV284 ZE-D
                    BV287 ZE-V
                    BV297 ZE-F
                    BV315 ZE-H
                    BV332 ZE-R
                    BV365
                    BV415 ZE-C
                    BV420
                    BV444 ZE-A
                    BV445 ZE-A
                    BV446 ZE-G
                    BV447 ZE-U1
                    BV449 ZE-A
                    BV450 ZE-X1
                    BV451
                    BV454 ZE-D
                    BV455 ZE-Y
                    BV457 ZE-E
                    BV464 ZE-B
                    BV502 ZE-N
                    BV505
                    HF948 ZE-F
                    HF955 ZE-A, ZE-H
                    HF958 ZE-H
                    HF966 ZE-H
                    HG132 ZE-C
                    ouragan
                    K2736
                    KW849
                    LB660
                    Morse
                    P5667 ZE-V
                    L2170
                    L2207
                    L2217
                    L2266
                    W2719 ZE-Q
                    W2729 ZE-T
                    W2750
                    W2757 ZE-O
                    X9474 ZE-F
                    X9503
                    X9506 ZE-C
                    Z1756 ZE-Y
                    Z1777
                    Z1779
                    Z1813

                    J'ai été en contact avec la famille de Ted Boness, un WAG du 293 Sqn et après avoir comparé les journaux de bord, etc., il a été découvert qu'il était sur le BV454 qui s'est écrasé et est illustré dans le premier message de ce fil. Petit monde rendu encore plus petit par la puissance d'Internet.

                    Enfin, dans l'un des PM que j'ai reçus, une référence a été faite à un Warwick du 293 Sqn qui s'est écrasé sur la plage en Italie. Je me demande si c'est celui-ci qui a fait exactement cela à Vesti le 17 avril 1944.

                    Mon père a envoyé une équipe pour récupérer des pièces de rechange indispensables de l'épave avant que les Royal Engineers ne soient appelés pour faire exploser les restes.


                    Dans mon prochain article, j'essaierai de télécharger des photos de visiteurs dans les bases du 293e Escadron, car il existe des avions intéressants que d'autres pourraient aimer voir.


                    Variantes

                    Données de Avion Vickers depuis 1908 [3]

                    Caractéristiques générales

                    • Équipage: six à sept [4]
                    • Longueur: 76   pi 10   po (23,42   m)
                    • Envergure: 117   pi 2   po (35,71   m)
                    • Hauteur: 23   pi 0   po (7,01   m)
                    • Surface de l'aile : 1 248   pi²   pi (115,9   m 2 )
                    • Poids à vide: 38 606   lb (17 511   kg)
                    • Poids brut: 54 000   lb (24 494   kg)
                    • Centrale électrique: 4 × Rolls-Royce Merlin 65 moteur V12 refroidi par liquide
                    • Vitesse maximum: 317   mph (510   km/h, 275   kn) à 23 000   ft (7 000   m)
                    • Varier: 2 890 &# 160 mi (4 650 &# 160 km, 2 510 &# 160 nmi) avec une charge de 8 000 &# 160 lb (3 600 &# 160 kg)
                    • Plafond de service : 27 250 &# 160 pi (8 310 &# 160 m)
                    • Taux de montée : 1 250   pi/min (6,4   m/s)
                    • Armes à feu : 4 canons × de 20 mm dans des barbettes télécommandées tirant vers l'arrière [4]
                    • Bombes : environ 15 000 lb (6 800 kg) de bombes [4]

                    Données deAvion Vickers depuis 1908 [25]

                    Caractéristiques générales

                    • Équipage: 4
                    • Capacité: 34 soldats ou 20 parachutistes [26]
                    • Longueur: 62   pi 11   po (19,18   m)
                    • Envergure: 89   pi 3   po (27,20   m)
                    • Hauteur: 19   ft 7   in (5,97   m) (queue vers le bas)
                    • Surface de l'aile : 882   sq   ft (81,9   m 2 )
                    • Poids à vide: 24 980 &# 160 lb (11 331 &# 160 kg)
                    • Poids brut: 36 500 &# 160 lb (16 556 &# 160 kg)
                    • Capacité de carburant: 724   imp   gal (869   US   gal 3290   L) [27]
                    • Centrale électrique: 2 × Bristol Hercules 230 14 cylindres à pistons radiaux, 2 000   ch (1 500   kW) chacun
                    • Hélices : 4 pales de Havilland (ou Rotol) à quatre pales à vitesse constante, 13   ft 3   in (4,04   m) de diamètre [27]
                    • Vitesse maximum: 258   mph (415   km/h, 224   kn) à 10 000   ft (3 000   m)
                    • Vitesse de croisière: 172   mph (277   km/h, 149   kn) à 10 000   ft (3 000   m) [4][27]
                    • Varier: 1460   mi (2 350   km, 1 270   nmi) à 10 000   ft (3 000   m) et 211   mph (183   kn 340   km/h )
                    • Plafond de service : 21 500   pi (6 600   m)
                    • Taux de montée : 1 275   pi/min (6,48   m/s)
                    • Distance de décollage à 50 pi (15 m) : 3 750 &# 160 pi (1 140 &# 160 m) [27]
                    • Distance d'atterrissage à partir de 50 pi (15 m) : 4 275 &# 160 pi (1 303 &# 160 m) [27]

                    Souvenirs

                    Selon le site Web de Warwick Exposed

                    http://warwickexposed.co.uk/around-the-town/

                    Le 17 février 1923, un premier avion, un accident Vickers Viny, atterrit sur l'hippodrome !

                    "L'avion volait de l'île de Sheppey à Cambridge. Mais comme vous pouvez le résumer, le pilote était perdu. Il avait perdu ses repères à cause de la brume basse. Il semble que le pilote ait tourné pendant environ une heure et tenté de atterrir sur la commune. Cependant ses efforts ont été contrecarrés. Le pilote a tenté deux atterrissages mais en raison des spectateurs excités puis du bétail, il a décidé de se diriger vers l'hippodrome.

                    L'officier d'aviation F. Wright a réussi à esquiver les poteaux de la piste, mais n'a pas remarqué une chaîne solide traversant la piste. Les roues du train d'atterrissage se sont accrochées à la chaîne provoquant un « saut périlleux » de l'avion. Les quatre occupants ont été projetés à une bonne distance de l'avion. Le pilote s'en est sorti avec une blessure au genou, le lieutenant d'aviation Wilson a subi une fracture à la jambe. Les deux autres étaient ok. Cependant, le caporal A.J Steer a manqué de peu d'être coupé en morceaux après avoir été projeté sous l'une des hélices toujours en rotation.

                    Le grand danger était les 600 gallons de carburant encore à bord. Les policiers locaux sont devenus de plus en plus inquiets lorsqu'une partie de la foule qui s'était rassemblée fumait.

                    Apparemment, le pilote n'avait aucune idée qu'il était à Warwick. Je sais qu'il y avait de la brume, mais il a sûrement dû repérer une partie du château."

                    DÉBUT DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

                    "La dernière semaine de juillet 1914, j'étais en vacances à Warwick.

                    Le régiment du comté, The Royal Warwicks, l'un des régiments les plus célèbres de l'armée britannique, tenait son camp annuel sur le Common (hippodrome de Warwick).

                    Le bataillon régulier qui se trouvait dans la caserne Budbrooke est arrivé le premier au camp et a installé le camp. Les soldats engagés dans des simulacres de batailles parmi le bétail paissant sur la Commune, j'ai vu ces batailles en cours. Sur ordre, les troupes se mettent en position et forment des carrés, comme à Waterloo.

                    Un mois plus tard, les gars se battaient en France et en Belgique contre un ennemi qui avait évolué avec son temps.

                    Troupes marchant dans Church Street, Warwick, probablement après un défilé de l'église. 1914

                    Référence du bureau d'enregistrement du comté de Warwickshire PH 352/187/163.

                    SOUVENIRS DE JUILLET 1914

                    Marcher sur Hampton Road

                    « Nous voyons les « Warwicks » descendre Hampton Road, tous ensemble dans leurs manteaux rouges. Battements de batterie, baïonnettes fixées, couleurs volantes. « Attention, Warwicks », crions-nous.

                    Dimanche matin dernier, nous les avons à peine remarqués alors qu'ils allaient de la même manière à l'église-parade, mais c'est la guerre.

                    La vie ne sera plus jamais la même pour aucun d'entre nous mais bien sûr, nous ne le savons pas

                    La première course à Warwick a eu lieu en 1694, dans l'espoir de récolter des fonds pour la ville après le grand incendie de cette année-là.

                    La première course sur ce qui est maintenant l'hippodrome de Warwick a eu lieu en 1707, avec le premier stand ouvert en 1808.

                    Warwick, avec Coventry, a ouvert la saison des courses de plat pendant plusieurs années au 19ème siècle.

                    Les revenus tirés de la location des terres communes pour les courses ont contribué à la disparition des « drives » au XIXe siècle (où le bétail était rassemblé et les roturiers payaient pour leur libération).

                    Après la Seconde Guerre mondiale, il n'était pas rentable de continuer la course à moins que le parcours ne soit légalement fermé les jours de course.

                    Une loi de 1948 a permis la vente des terres et ainsi, les terres communes sont devenues la propriété municipale.


                    Contenu

                    Le Manchester a été conçu à l'origine selon la spécification P.13/36 du ministère de l'Air, qui était la même spécification que Handley Page a suivie dans sa conception du bombardier Halifax. Le cahier des charges prévoyait un "bombardier moyen" bimoteur à "utilisation mondiale", qui devait être capable d'effectuer des bombardements en piqué à faible profondeur (30°) et de transporter de lourdes charges de bombes (8 000 & 160 lb/ 3 630 & 160 kg) ou deux torpilles de 18 & 160 pouces (457 & 160 mm). La disposition pour le décollage assisté par catapulte pour permettre la charge maximale faisait également partie de la spécification. La vitesse de croisière devait être d'au moins 275 & 160 mph à 15 000 pieds. Le ministère de l'Air attendait un avion de poids similaire à la spécification B.1/35 mais plus petit et plus rapide. Avro avait déjà commencé à travailler sur un design avant l'appel d'offres. Ils étaient en concurrence avec Boulton Paul, Bristol, Fairey Handley Page et Shorts. Vickers avait un projet mais ne l'a pas soumis. Au début de 1937, la conception de l'Avro et de la Handley Page ont été acceptées, et des prototypes des deux ont été commandés, mais à la mi-1937, le ministère de l'Air a exercé ses droits de commander « hors de la planche à dessin ». Ce saut du processus habituel était nécessaire en raison de l'expansion de la RAF dans l'attente de la guerre. A partir de 1939, il était prévu que le P.13/36 remplacerait les bombardiers moyens existants en production.

                    La conception utilisait le moteur Rolls-Royce Vulture 24 cylindres en X, qui était essentiellement deux blocs-cylindres Rolls-Royce Peregrine Vee montés l'un sur l'autre, celui du bas inversé pour donner la forme en "X". Lorsqu'il a été développé en 1935, le moteur promettait qu'il était évalué à 1 760 160 ch (1 310 160 kW) - mais il s'est avéré terriblement peu fiable et a dû être réduit à 1 480-1 500 ch (1 100-1 120 ch) 160kW). Le prototype d'Avro Manchester L7246 a été assemblé par leur département expérimental à l'aéroport Ringway de Manchester et a volé pour la première fois à partir de là le 25 juillet 1939, avec le deuxième avion suivant le 26 mai 1940. Le moteur Rolls-Royce a été choisi par Avro et non stipulé par l'Air Ministère comme on le prétend parfois. Le Handley Page HP.56, toujours conçu comme la sauvegarde de l'Avro, a été repensé pour recevoir quatre moteurs sur ordre du ministère de l'Air en 1937 alors que le Vulture montrait déjà des problèmes. Δ] Alors que le Manchester a été conçu avec des queues jumelées, le premier avion de production, désigné le Mk je, avait un aileron central ajouté et un total de 20 avions avec cette configuration ont été achevés. Ils ont été remplacés par le Mk IA qui est revenu au système à double aileron mais a utilisé des ailerons et des gouvernails plus grands et plus grands montés sur un nouvel empennage avec une portée augmentée de 22 & 160 pieds (6,71 & 160 m) à 33 & 160 pieds (10,06 & 160 m). Cette configuration a été reportée sur le Lancaster, à l'exception du premier prototype, qui utilisait également un aileron central. Ce premier prototype de Lancaster a été produit à partir de la conversion d'un avion Manchester inachevé. Ε] Avro a construit 177 appareils et Metropolitan-Vickers a terminé 32 appareils. Les plans pour Armstrong Whitworth et Fairey Aviation à Stockport/Ringway pour construire le Manchester ont été abandonnés. La commande de Fairey pour 150 Manchester a été remplacée par des commandes pour Halifax.


                    Train d'atterrissage de Vickers Warwick - Histoire

                    KITS D'ACADÉMIE À VENIR – APERÇU !

                    Le fabricant sud-coréen Academy propose une superbe sélection de produits dont la sortie est prévue en août et septembre. Découvrez-les ici !

                    ATTENDEZ-VOUS !

                    L'avènement des décalcomanies 3D a incité plusieurs entreprises à développer leurs propres gammes de produits sur mesure. La société établie Kits World a maintenant rejoint le parti avec ses ceintures de sécurité de combat 1/32 USAAF.

                    MARQUAGES MILITAIRES

                    Découvrez ces trois nouveaux ensembles de schémas d'armure des prolifiques décalcomanies d'étoiles suédoises. Ils couvrent la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide et la première guerre du Golfe.

                    TILTROTEUR « QUOI SI »

                    Amusing Hobby plaira certainement aux modélistes de la Luftwaffe les plus aventureux avec son nouveau 1/48 Weserflug P.1003/1. Découvrez-en plus avec notre examen de ce kit fascinant.

                    MAGNIFIQUE OBSERVATEUR

                    La société tchèque Brengun a comblé une lacune sur le marché avec un outillage moderne de la Luftwaffe « l'œil dans le ciel » - le Hs 126.

                    SPÉCIAUX FORTERESSE LATINE


                    La société américaine de décalcomanies Two Bobs a publié des programmes d'anniversaire de l'armée de l'air argentine 'Malvinas' en pensant au nouveau kit 1/48 Pucará de Kinetic. Chris Clifford décrit les détails.

                    ANTI-NAVIRES TRIMESTRIEL

                    Pour les modélistes qui se délectent dans les magasins sous les ailes, le récent harpon 1/48 AGM-148D d'Eduard est un ajout utile à la gamme Brassin de l'entreprise. Charger!

                    LES DÉBUTS DE BOXE « I LOVE KIT »

                    Il y a une nouvelle marque de kit en ville et elle a choisi de nouveaux outillages militaires 1/35 pour ses sorties inaugurales.

                    NOUVEAUX KITS DE TROMPETTE À VENIR

                    L'importateur britannique de Trumpeter, Bachmann Europe, nous a informés de ces kits militaires et navals en attente, attendus fin août/début septembre…

                    GRAND SERPENT DEBUT

                    Enfin… nous avons un outillage moderne au 1/32 de l'hélicoptère Bell Cobra, avec le nouveau AH-1G d'ICM. CHRIS CLIFFORD en apprend plus.

                    DASSAULT DE LA GUERRE DE BUSH

                    Special Hobby a frappé un vrai gagnant avec son outillage 1/72 Mirage F1, qui a été publié dans différentes versions - mais est maintenant disponible en tant que cellule AZ/CZ de l'armée de l'air sud-africaine

                    Ensemble de détails Eduard spACE F-14

                    Le F-14A Tomcat de Tamiya est-il dans votre réserve ? If so, it’s worth considering Eduard’s bespoke mixed-media cockpit upgrade.

                    F-111 Fort Worth Swinger

                    Key Publishing’s new book on the F-111 is an affordable and handy reference tool

                    AFV Club 1/35 Forthcoming Releases

                    Importer Bachmann Europe has advised us of pending kits from manufacturer AFV Club, arriving in the UK during July and August 2021…

                    BIG LITTLE TANK KILLER

                    Small vehicles can be challenging as kit subjects as the resulting model is rather diminutive in the standard scales, but Takom’s recent venture into 1/16 allows types such as the Wiesel A1 Armoured Weapons Carrier to be portrayed at a reasonable size.

                    MOSSIE SNEAK PEAK

                    EXTRA IMAGES INSIDE: With the release of Airfix’s newly tooled 1/72 Mosquito B.XVI fast approaching, here is a preview of the kit’s contents, in preparation for next month’s exclusive build feature.

                    FLYING TARGET

                    Modellers seeking something a little different may wish to consider ICM’s splendid (and brightly coloured) new tooling of the KDA-1 (Q-2A) Firebee target drone.

                    Kazan Model Dynamics 1/48 F-14 Tomcat details

                    Tamiya’s 1/48 F-14 Tomcat is a great kit, but as CHRIS CLIFFORD discovers, it can be lifted to a whole new level with the detail sets from Kazan Model Dynamics

                    HIQ Circle Masks

                    Any airbrush user will find these masking elements from HIQ incredibly useful

                    New Airfix Dogfight Double

                    It’s a case of Mustang versus Swallow with Airfix’s latest 1/72 dual-kit release

                    ZDH Decals Debut

                    A new decal source will delight modellers who favour US Navy aircraft

                    Airframe Album 17 - Henschel Hs 129

                    Valiant Wings' latest publication will be available from next week. Here's a sneak peak of Airframe Album 17 on the Henschel Hs 129.

                    Detail & Scale F-14 Tomcat

                    Detail & Scale is converting its digital books on the F-14 Tomcat to print versions. Chris Clifford examines Part 1 of the series

                    OPTIONAL EXTRAS

                    Hot on the tail of Tamiya’s re-released 1/24 Lotus Super Seven, Motobitz has produced a pair of aftermarket ‘trans-kits’, allowing for a range of variants other than the 1960s design depicted in the kit.

                    Modelsvit 1/72 Mirage 2000C - New Tool!

                    It’s funny how quality kits of some aircraft are available in, say, 1/48 scale but a 1/72 equivalent remains elusive (or it happens the other way around). This can certainly be said of the Dassault Mirage 2000C…until now.

                    ‘TWIXT PAINT AND PRIMER

                    Amusing Hobby's latest 1/35 Sd.Kfz. 184 heavy tank destroyer covers a fascinating subject: the last of the 91 ‘Ferdinand’ vehicles, chassis number 150100, decorated by the factory staff before receiving its camouflage.

                    NEW MILITARIA FAIR

                    The Tank Museum has joined forces with fellow Dorset-based firm Duke’s to host a Militaria Fair and Auction on November 6, 2021.

                    BEST EVER BRAVO?

                    Tamiya has been full of surprises this year, first with the announcement of a newly tooled 1/48 naval F-4B Phantom and then providing the modelling media a ‘white box’ pre-production test-shot sample with little fanfare.

                    AVRO’S CLASSIC ‘HEAVY’

                    Having treated modellers to a monster 1/32 scale Lancaster, it’s perhaps unsurprising that Hong Kong (HK) Models has downsized its efforts and released a new 1/48 version.

                    TORNADO COMPETITION WINNERS

                    Further to our December 2020 issue, we’re delighted to announce the winners of the five Italeri 1/32 Tornado GR.4 kits.


                    Voir la vidéo: Essai dun train datterrissage dun A 350 que lont à fini de monté.