Quelle était la population estimée vivant en Égypte vers 1446 av.

Quelle était la population estimée vivant en Égypte vers 1446 av.

Le récit biblique d'Exode 11 raconte que tous les fils premiers-nés d'Égypte sont morts en une seule nuit. Bien qu'il n'y ait peut-être aucune preuve historique de cela, il serait intéressant de savoir quelle était la population estimée en Égypte en 1446 av.


La population exacte est un peu floue. Les estimations pour la période se situent entre 2 et 4 millions. Cette région de l'Égypte était l'une des régions les plus densément peuplées du monde à cette époque en raison de la fertilité du delta du Nil.

Dans le récit biblique, Exode 12:30 dit "car il n'y avait pas de maison sans mort". La taille de la famille est également difficile à déterminer. Sur la base des structures familiales anciennes typiques, nous pouvons supposer que la famille élargie moyenne comptait entre 10 et 20 personnes plutôt que les nombres inférieurs que nous voyons aujourd'hui. Ainsi, nous pouvons comprendre que le nombre de morts était probablement au moins compris entre 100 000 et 200 000, en supposant au moins un décès par famille élargie (ménage) avec une population touchée d'environ 3 millions, à donner ou à prendre.


Estimations de la population

Un certain nombre d'estimations ont été faites pour la population de l'Egypte ancienne mais, comme le dit l'article Le peuple de l'Egypte ancienne,

Les égyptologues ont tendance à esquiver la question des chiffres de la population, car il n'y a pas de statistiques disponibles et tous ces chiffres sont basés sur des conjectures plus ou moins éclairées.

Les British Museum Dictionnaire de l'Egypte ancienne par Ian Shaw & Paul Nicholson fait partie de ces publications qui refusent de spéculer ; il n'y a même pas d'entrée pour 'population'. Tout chiffre pour une année précise telle que 1446 av.

Dans Estimations de la population de l'Égypte ancienne : esclaves et citoyens, Mark Janzen cite les travaux de Karl Butzer et David O'Connor. L'estimation de Butzer (1976) est d'environ 2,5 à 3 millions pour le Nouvel Empire tandis que celle d'O'Connor (1983) est supérieure à 2,9 à 4,5 millions. Sur ces différences, Janzen dit dans ses notes de bas de page :

La tentative de Butzer reste la meilleure en démographie scientifique concernant l'Égypte préromaine.

[O'Connor]… ces chiffres semblent élevés, et l'estimation de Butzer est beaucoup plus probable parce qu'elle est basée sur des recherches substantielles sur les réalités géographiques et agricoles.

Source : Le peuple de l'Egypte ancienne

Pour le Nouvel Empire, Janzen cite également l'estimation de F. A Hassan (1997) de 2,1 millions tandis que Le peuple de l'Egypte ancienne cite également l'estimation d'Edward S. Ellis de 5 millions (Ellis, cependant, n'était pas un spécialiste de l'Egypte ou de la démographie). Voici peut-être plus intéressant :

Selon le papyrus Harris, un peu plus de 100 000 personnes appartenaient aux domaines du temple pendant le règne de Ramsès III. James Henry Breasted pensait qu'ils avaient été moins de 2% de la population, ce qui donnerait une limite supérieure de 5 000 000 vers la fin du Nouvel Empire.

Ramsès III a régné de 1186 à 1155 avant JC, donc ce maximum de 5 millions est quelque 250 à 300 ans plus tard que la date du PO.


Ménages et famille élargie

De loin notre meilleure source du Nouvel Empire pour la taille de la famille (parmi de nombreux autres aspects de la vie quotidienne) est la colonie artisanale fouillée de Définir la maât à Deir el-Médineh. Les estimations parmi les universitaires évaluent le nombre d'enfants que les parents ont de 5 à 7 en moyenne. Les estimations de la taille du ménage sont plus difficiles; Lynn Meskell, dans Une archéologie des relations sociales dans un village égyptien (Journal of Archaeological Method and Theory, Vol. 5, No. 3, Sep., 1998) écrit :

John Baines (1991, p. 134) a suggéré que "l'unité familiale de base était probablement grande, composée de parents, d'enfants (y compris de mariés, souvent avec leurs propres enfants), de parents célibataires et veufs, peut-être de grands-parents, et, parmi les relativement aisés, serviteurs ou esclaves."

Meskell, en Vie privée en Egypte du Nouvel Empire (2002), note également qu'environ 42 % de la population étaient des enfants. Donc, si l'on prend en moyenne 6 enfants par famille, cela nous donne 8 adultes (les autres 58% de la population) pour une taille moyenne possible de la famille élargie de 14, mais nous devons considérer que la fourchette est d'au moins + ou - 5 de cela. Ils vivaient généralement dans une maison de quatre pièces.

Inutile de dire qu'il y a beaucoup de conjectures impliquées ici et les chiffres sont basés sur un village qui a été spécialement construit pour les artisans travaillant sur les tombes de la Vallée des Rois (c'est-à-dire que ce n'était pas un village typique et ses habitants étaient assez privilégiés par rapport à le gros de la population).


Les estimations provenant de sources anciennes ne semblent pas couvrir spécifiquement le Nouvel Empire ; la plupart se réfèrent à la période romaine (Diodorus Siculus, Flavius ​​Josèphe).


Autres sources :

Charlotte Booth, « Voix perdues du Nil : la vie quotidienne dans l'Égypte ancienne » (2015)

Benedict G. Davies, « Qui est qui à Deir el-Médineh : une étude prosopographique de la communauté royale des ouvriers » (1999)


Le Livre de l'Exode, pour autant que les érudits puissent le dire, a été écrit à l'époque de l'exil babylonien (au 6ème siècle avant JC). Cela signifie que tout événement réel décrit aurait dû faire partie d'une tradition orale parmi le peuple juif depuis près de 1 000 ans. Attendre d'un tel travail qu'il soit historiquement factuel est plutôt déraisonnable.

Pendant l'exil babylonien, il y aurait eu beaucoup de pression sur le peuple juif pour qu'il s'assimile. Un tel processus avait déjà détruit les 10 tribus du nord lors de leur exil en Assyrie. Vous pouvez donc voir où une histoire sur la façon dont ils avaient persévéré en tant que peuple unifié à travers un esclavage similaire auparavant aurait été socialement utile (sinon carrément essentielle à leur existence continue en tant que peuple séparé).

Ainsi Exodus n'a jamais été conçu pour être un travail de style moderne de documentation d'événements historiques. Exodus est une histoire sur qui étaient les Juifs en tant que peuple, et ce qui était spécial dans leur relation avec leur Dieu. Ne manquez pas la forêt pour les arbres.


J'ai visité ce forum aujourd'hui pour la première fois, après avoir étudié avec intérêt le sujet du premier-né d'Israël tel qu'il est enregistré dans les numéros 3 dans un recensement formel de la population et m'être demandé s'il y avait une corrélation entre le nombre de premiers-nés israélites à l'époque, à savoir 22 273 (verset 43) et le nombre de premiers-nés égyptiens qui ont péri la nuit de l'exode dans Exode 12 : 29-30 et par projection, la population totale de l'Égypte immédiatement avant l'exode ; qui était un événement majeur d'épuisement de la population qui a provoqué une crise nationale (Exode 14:5). Il semble y avoir suffisamment de données dans le récit de l'exode et aussi dans le livre des Nombres, pour nous aider à projeter un chiffre de population raisonnable pour l'Égypte comme suit :

Le nombre d'hommes premiers-nés israélites est de 22 273 tandis que le nombre d'hommes israélites dans le recensement hautement organisé et précis âgés de 20 ans est de 603 550. En acceptant le fait qu'un certain pourcentage d'hommes de plus de 20 ans n'étaient toujours pas mariés, nous pouvons raisonnablement supposer avec un rapport de population hommes/femmes de 1:1 que le nombre d'hommes et de femmes adultes était d'environ 1 206 550 bien que certains érudits hébraïques puissent suggérer un proportion plus élevée d'hommes. Si nous ajoutons ensuite un enfant supplémentaire par ménage, nous obtenons 1 810 100 et si plus probablement deux enfants supplémentaires minimum par ménage, nous arrivons à une population totale projetée de manière prudente pour les Israélites de 2 413 100.

Comment comparer alors cette population à celle de la population égyptienne non hébraïque ?

Un indice de l'importance relative probable de la population est donné dans Exode 1:8-10 où un nouveau roi (ou Pharaon) monta sur le trône d'Égypte et détermina que la population hébraïque hautement centralisée vivant dans la région du delta du Nil en Égypte était devenue " à nombreux et puissants pour nous" et ont littéralement " essaimé " à travers le pays et précipitant une crise de sécurité nationale.

Il faut donc se poser la question : « Quel pourcentage relatif d'hébreu : populations égyptiennes faudrait-il atteindre pour constituer une proportion critique ?

Ma réponse suggérée est certainement la moitié (50 %) des Égyptiens natifs (y compris tous les non-hébreux) et plus probablement un nombre égal (100 %) ou plus de la population égyptienne ; puisqu'un régime d'urgence pour le contrôle obligatoire des naissances était alors aussi immédiatement imposé aux Hébreux, qui étaient de la souche Hyksos. (Exode 1 : 10-22).

Cela signifierait alors que la population totale de l'Égypte à l'époque, avec des dispositions sociales et des structures de ménage similaires à celles des Hébreux, peut être estimée entre 3 619 400 et 4 826 200, ce qui semble être confirmé par les autres ratios et estimations suggérés donnés dans d'autres parties. des diverses questions à cette question.

Il y a aussi une autre réponse possible ici à la deuxième partie de la question initiale posée par Jader Diaz en 2012, à savoir "pour que nous puissions en déduire le nombre d'enfants (supposément) tués ?".

Je crois qu'une réponse possible à cela peut être trouvée dans Lévitique 27 et aussi dans Nombres 3 et tourne autour du sujet de la dédicace des fils premiers-nés au Seigneur et aussi du processus de rachat de tout ce qui est dédié au SEIGNEUR.

Ce sujet a été présenté pour la première fois à Moïse par le SEIGNEUR dans Exode 11 : 4-10 et était afin de faire une distinction claire (verset 7) (ou une déclaration politique) entre les premiers-nés des Hébreux, qui étaient dédiés à la l'Éternel et les premiers-nés des Égyptiens, depuis le roi jusqu'au sujet le plus humble; qui n'étaient pas consacrés à l'Éternel et en fait à travers Pharaon en tant que leur chef fédéral, étaient collectivement considérés par l'Éternel comme étant têtus, fiers et résistants à toutes ses paroles données par Moïse et Aaron et fermement résistants, malgré les nombreux signes et avertissements de l'authenticité qui avait été donnée sur une période de temps.

Le meurtre réel du premier-né égyptien fait par l'Ange de la mort est enregistré dans Exode 12:29 et est ensuite suivi de manière intéressante immédiatement par l'instruction de Dieu pour la dédicace de tous les futurs premiers-nés mâles des Hébreux dans Exode 13:1-16.

Ceci est ensuite suivi d'une déclaration brève mais importante d'une certaine pertinence dans Nombres 3:13 qui lie la prise du premier-né d'Égypte avec la mise à part du premier-né d'Israël et il semble logique de supposer que le SEIGNEUR traiterait équitablement et également avec ces deux nations, car comme il le dit, "... car tous les premiers-nés sont à moi."

Il s'agit d'un sujet théologique complexe qui n'est pas pertinent pour la présente réponse, sauf que nous pouvons supposer avec un certain degré de certitude, que si les populations relatives de l'Égypte et des Hébreux au moment de l'exode étaient sensiblement égales, alors il peut également être supposé avec un degré de certitude similaire, étant donné des modèles de groupes sociaux et familiaux similaires, que le pourcentage de premiers-nés parmi les Égyptiens à l'époque était probablement très similaire ou identique à celui des Hébreux.

Comme déjà mentionné, ce nombre est « caché à la vue » et est donné comme étant 22 273 pour les Hébreux (Exode 3:43), ce qui, sur la base du rapport 1:1 proposé ci-dessus, serait certainement bien inférieur aux 100 000 ou 200 000 proposés. ailleurs dans cette discussion pour le nombre de premiers-nés égyptiens qui sont morts la nuit de la Pâque, précédant l'Exode.


Les archéologues ont largement étudié Israël. L'archéologue Israel Finkelstein dit qu'environ 2000 avant notre ère 220 colonies, avec une population estimée à 40 000. Et au VIIIe siècle plus de 500 sites, avec une population estimée à 160 000. C'est l'histoire sur le terrain les gens!


La page de la population mondiale de Wikipédia montre que l'on estime que la population mondiale est passée de 35 millions en 2000 avant JC à 50 millions en 1000 avant JC. Cela ne répond pas à la question mais suggère que la population égyptienne pourrait se situer entre un million et dix millions à cette époque.


Population mondiale à travers l'histoire de l'humanité

De nombreuses parties de notre planète autrefois peu peuplée sont maintenant aux prises avec des gens.

Une question courante que les gens se posent à tous les âges concerne l'histoire de la population mondiale. Plus précisément, combien de personnes ont déjà vécu et quand ? Les preuves scientifiques suggèrent que la population mondiale a radicalement changé au cours de l'histoire et à différentes périodes du développement de la Terre. Autrefois lente et durable, la croissance démographique au cours du siècle dernier a été exponentielle et a suscité de plus en plus de préoccupations.


Comment les êtres humains ont presque disparu de la Terre en 70 000 av.

Additionnez-nous tous, les 7 milliards d'êtres humains sur terre, et ensemble, nous pesons environ 750 milliards de livres. Cela, dit le biologiste de Harvard E.O. Wilson, est plus de 100 fois la biomasse de n'importe quel grand animal qui a jamais marché sur Terre. Et nous nous multiplions encore. La plupart des démographes disent que nous atteindrons 9 milliards avant le pic, et que se passe-t-il alors ?

Eh bien, nous avons ciré. On peut donc fléchir. Espérons juste que nous fassions doucement. Parce qu'une fois dans notre histoire, la population mondiale d'êtres humains a tellement dérapé que nous étions tombés à environ un millier d'adultes reproducteurs. Une étude dit que nous atteignons aussi bas que 40.

Quarante? Allez, ça ne peut pas être vrai. Eh bien, le terme technique est 40 "couples reproducteurs" (enfants non inclus). Plus probablement, il y a eu une baisse drastique, puis 5 000 à 10 000 délabrés Homo sapiens lutté ensemble dans de pitoyables petites touffes de chasse et de cueillette pendant des milliers d'années jusqu'à ce que, à la fin de l'âge de pierre, nous, les humains, commencions à nous rétablir. Mais pendant un certain temps là-bas, dit l'écrivain scientifique Sam Kean, "Nous avons failli disparaître."

Je n'avais jamais entendu parler de cette quasi-clignotement. C'est parce que je n'avais jamais entendu parler de Toba, le "supervolcan". Ce n'est pas un mythe. Bien que les détails puissent varier, Toba est arrivé.

Toba, le supervolcan

Il était une fois, dit Sam, vers 70 000 av. C'est la plus grande éruption volcanique que nous connaissions, éclipsant tout le reste.

Cette éruption a laissé tomber environ six centimètres de cendres – la couche est encore visible sur terre – sur toute l'Asie du Sud, l'océan Indien, la mer d'Arabie et la mer de Chine méridionale. Selon l'indice d'explosivité volcanique, l'éruption de Toba a obtenu un « 8 », ce qui se traduit par « méga-colossal » – c'est deux ordres de grandeur de plus que la plus grande éruption volcanique de l'histoire du mont Tambora en Indonésie, qui a causé le 1816 » Année sans été" dans l'hémisphère nord.

Avec autant de cendres, de poussière et de vapeur dans l'air, Sam Kean dit que c'est une supposition sûre que Toba "a obscurci le soleil pendant six ans, perturbé les pluies saisonnières, étouffé les ruisseaux et dispersé des kilomètres cubes entiers de cendres chaudes (imaginez patauger dans un géant cendrier) sur des hectares et des hectares de plantes." Les baies, les fruits, les arbres, le gibier d'Afrique sont devenus rares les premiers humains, vivant en Afrique de l'Est juste de l'autre côté de l'océan Indien depuis le mont Toba, probablement affamés, ou du moins, dit-il, "Il n'est pas difficile d'imaginer la population en chute libre".

Puis - et c'est plus une conjecture, basée sur des preuves discutables - une Terre déjà froide s'est refroidie. Le monde a connu une ère glaciaire il y a 70 000 ans, et toute cette poussière suspendue dans l'atmosphère a peut-être renvoyé le soleil réchauffant dans l'espace. Sam Kean écrit "Il y a en fait des preuves que la température moyenne a chuté de plus de 20 degrés à certains endroits", après quoi les grandes plaines herbeuses d'Afrique ont peut-être reculé, gardant les petits groupes d'humains petits et affamés pendant des centaines, sinon des milliers d'années de plus.

Cela ne s'est pas produit tout de suite. Il a fallu près de 200 000 ans pour atteindre notre premier milliard (c'était en 1804), mais maintenant nous sommes sur une formidable poussée de croissance, à 3 milliards en 1960, un autre milliard presque tous les 13 ans depuis lors, jusqu'en octobre 2011, nous a dépassé la barre des 7 milliards, dit l'écrivain David Quammen, "comme si c'était un panneau "Bienvenue au Kansas" sur l'autoroute".

Dans son nouveau livre Débordement, Quamman écrit :

Nous sommes uniques dans l'histoire des mammifères. Nous sommes uniques dans cette histoire des vertébrés. Les archives fossiles montrent qu'aucune autre espèce de bête de grande taille - au-dessus de la taille d'une fourmi, disons ou d'un krill antarctique - n'a jamais atteint une telle abondance que l'abondance des humains sur Terre en ce moment.

Mais notre poids imminent nous rend vulnérables, vulnérables aux virus qui étaient autrefois isolés au fond des forêts et des montagnes, mais qui se heurtent maintenant aux humains, vulnérables au changement climatique, vulnérables aux armées qui se battent pour des ressources rares. La leçon de Toba le Supervolcan est qu'il n'y a rien d'inévitable dans notre domination du monde. Avec un peu de malchance, on peut y aller aussi.

Le nouveau livre de Sam Kean, habitué de Radiolab, sur la génétique, Le pouce du violoniste, raconte l'histoire de Toba, le supervolcan, pour explorer comment les gènes humains enregistrent un "goulot d'étranglement" ou un rétrécissement drastique de la diversité génétique il y a 70 000 ans. Le nouveau livre de David Quammen Débordement concerne les personnes qui s'enfoncent dans les forêts, les marécages et les endroits où des virus se sont cachés. Ces virus commencent maintenant à se propager dans les chevaux, les porcs, les chauves-souris, les oiseaux et, inévitablement, ils menacent de « se répandre » en nous. Pour un virus ou une bactérie, 7 milliards d'hôtes potentiels semblent être une opportunité fantastique.


10 pays les plus anciens du monde (mis à jour en 2021)

Bien que la vie humaine ait commencé à se former il y a des millions d'années, les premiers signes de civilisations humaines sont apparus assez récemment dans la chronologie humaine. Certaines des premières civilisations se sont développées vers 6500 avant notre ère, lorsque les gens ont cessé de vivre des vies nomades et ont commencé à s'installer et à développer une région. Ces premières colonies ont rapidement donné naissance à des villes massives et l'idée de pays et de nations séparés a suivi. Certains des premiers pays se sont formés peu de temps après le développement de la civilisation et tous les pays de cette liste ont été formés il y a des milliers d'années.

10. Saint-Marin

Année de fondation: 301 CE
Fondateur(s) : Saint-Marin
Capitale: Ville de Saint-Marin
Population actuelle: 33 344 (estimation 2018)

source de la photo : Wikimedia Commons

Alors que de nombreux autres pays ont une histoire plus longue, Saint-Marin est souvent citée comme la plus ancienne ville du monde, car le pays est un État souverain ininterrompu depuis 301 de notre ère. Le pays a été officiellement fondé le 3 septembre 301 de notre ère lorsque Saint Marinus a construit une église sur le Monte Titano. Cette petite église est devenue la ville de Saint-Marin, la capitale du petit pays.

Saint-Marin est l'un des plus petits pays du monde et fait partie de la péninsule italienne. Le pays est très prospère et son économie repose principalement sur la finance, le tourisme, les services et l'industrie. Saint-Marin a l'un des taux de chômage les plus bas d'Europe, pas de dette nationale et un excédent budgétaire.

Le saviez-vous?

Saint-Marin n'est pas seulement le plus ancien État souverain ininterrompu, il possède également la constitution la plus ancienne du monde, datant du 8 octobre 1600. Cependant, toutes ses lois ne sont pas codifiées, de sorte que la Constitution américaine est souvent considérée comme la plus ancienne.

9. Iran - Fondé vers 550 avant notre ère

Année de fondation: vers 550 avant notre ère
Fondateur(s) : Cyrus II
Capitale: Téhéran
Population actuelle: 81 672 300 (estimation 2018)

source de la photo : Wikimedia Commons

L'Iran antique, qui était connu sous le nom de Perse dans le monde occidental jusqu'en 1935, a été fondé vers 550 avant notre ère sous l'empire achéménide. Avant la montée de l'empire perse, plusieurs groupes de personnes vivaient dans la région qui deviendrait plus tard l'Iran - cela comprenait les Elamites, qui étaient une civilisation pré-iranienne qui s'est installée dans la région extrême ouest et sud-ouest de l'Iran moderne et les Mèdes, qui contrôlaient la majeure partie de l'Iran jusqu'à l'intervention des Perses.

Cyrus II (communément appelé Cyrus le Grand) a établi l'empire perse vers 550 avant notre ère après avoir conquis les empires médian, lydien et babylonien et pris le contrôle de l'Iran. L'empire achéménide a régné sur l'Iran jusqu'à ce qu'Alexandre le Grand conquiert l'empire perse en 330 avant notre ère. L'Iran moderne a été fondé en 1979 après que la révolution iranienne a mis fin à la monarchie et qu'une République islamique a été établie.

Le saviez-vous?

L'Iran a une riche histoire et compte actuellement 22 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, le troisième plus grand d'Asie et le 11 ème plus grand au monde.

8. Japon

Année de fondation: 660 avant notre ère
Fondateur(s) : Empereur Jimmu (légendaire)
Capitale: Tokyo
Population actuelle: 126 440 000 (recensement 2018)

source de la photo : Wikimedia Commons

Le Japon cite souvent 660 avant notre ère comme date de fondation du pays, car c'était à ce moment-là que le premier empereur du Japon, l'empereur Jimmu est monté sur le trône et a commencé la dynastie impériale du Japon. L'empereur Jimmu est considéré comme un empereur légendaire mythique du Japon et est considéré comme un descendant de la déesse du soleil Amaterasu - il est enregistré comme le premier empereur du Japon dans deux premières chroniques, Kojiki, et Nihon Shoki. Les premiers empereurs du Japon, à la suite de l'empereur Jimmu, sont également présumés légendaires car il n'y a pas suffisamment de preuves qu'ils ont réellement existé.

Bien que les historiens ne puissent pas être sûrs de l'existence réelle ou non de ces premiers empereurs, ils savent que les gens ont commencé à arriver au Japon depuis le continent asiatique vers 13000 avant notre ère et que la première histoire enregistrée du Japon s'est produite pendant la période Kofun (vers 250 après JC - 538 après JC). Bien que l'histoire de l'empereur Jimmu soit probablement un mythe, le Japon célèbre sa Journée nationale de la fondation le 11 février en hommage à l'ascension de l'empereur Jimmu en 660 avant notre ère.

Le saviez-vous?

L'une des choses pour lesquelles le Japon est connu est la longévité de ses citoyens. Le pays a l'espérance de vie la plus élevée au monde et de nombreuses personnes vivent plus de 100 ans.

7. Grèce - Fondée vers 800 avant notre ère

Année de fondation: vers 800 avant notre ère
Fondateur(s) : Non spécifié
Capitale: Athènes
Population actuelle: 10 768 477 (estimation 2017)

source de la photo : Wikimedia Commons

La période archaïque de la Grèce est l'une des périodes les plus importantes du pays, car elle a jeté les bases de la période classique grecque, connue pour avoir jeté les bases de la civilisation occidentale moderne. Cette période de l'histoire de la Grèce a commencé vers 800 avant notre ère, après que la Grèce a commencé à sortir de l'âge des ténèbres.

Au cours de la période archaïque, les Grecs ont fait des progrès dans l'art, la poésie et la technologie, mais la chose la plus importante à inventer au cours de cette période était la polis, ou cité-État. La polis allait définir la vie politique grecque pendant des centaines d'années. Également au cours de cette période, l'alphabet grec a été développé ainsi que les premières institutions de la démocratie. La Grèce antique a été suivie par la Grèce romaine, la Grèce byzantine et la Grèce ottomane, la période de la Grèce moderne commençant en 1821 après la Révolution grecque.

Le saviez-vous?

Athènes, la capitale de la Grèce, est la ville la plus importante du pays depuis le 1 er millénaire avant notre ère.

6. Éthiopie - Fondée vers 980 avant notre ère

Année de fondation: vers 980 avant notre ère
Fondateur(s) : Inconnu
Capitale: Addis Ababa
Population actuelle: 102 403 196 (estimation 2016)

source de la photo : Wikimedia Commons

La vie humaine existe en Éthiopie depuis des millions d'années, car des fragments de squelette appartenant à Australopithecus afarensis, une créature ressemblant à un singe qui pourrait avoir été l'ancêtre de l'homme moderne, qui ont été trouvés dans la région auraient entre 3,4 et 2,9 millions d'années. . Alors que la vie s'épanouissait en Éthiopie, des sociétés complexes ont commencé à se développer et l'un des premiers royaumes établis était Dʿmt, qui a duré d'environ 980 avant notre ère à environ 400 avant notre ère.

Les habitants de ce royaume ont développé des systèmes d'irrigation, utilisé des charrues, cultivé du mil et fabriqué des outils et des armes en fer. Après la chute de Dʿmt, le royaume axoumite a pris le pouvoir vers 100 après JC et a pris fin en 940 après JC. Ce royaume a été suivi par la dynastie Zagwe, et la dynastie salomonienne après cela – l'Éthiopie continuerait à être gouvernée par une monarchie jusqu'en 1974.

Le saviez-vous?

L'Éthiopie est l'un des seuls pays d'Afrique à n'avoir jamais été colonisé par une puissance européenne, mais elle a été occupée par les Italiens de 1936 à 1941.

5. Géorgie

Année de fondation: vers le 15ème siècle avant notre ère
Fondateur(s) : Colchiens
Capitale: Tbilissi
Population actuelle: 3 729 600 (estimation 2016)

source de la photo : Wikimedia Commons

La Géorgie fait remonter son histoire au légendaire royaume de Colchide et au royaume de Karlti/Iberia. Les deux royaumes étaient importants pendant l'âge du bronze de l'Eurasie, vers 1500 avant notre ère. Le royaume de Colchide était souvent mentionné dans la mythologie grecque, en particulier dans le conte de la Toison d'or et de Jason et les Argonautes. Bien que ces histoires ne soient que des légendes, des tribus puissantes ont créé de petits États en Géorgie dès le 12 e siècle avant notre ère.

Après une brève conquête romaine vers 66 avant notre ère, Rome et les États iraniens se sont battus pour la Géorgie pendant plus de 700 ans. La Géorgie est également tombée aux premières conquêtes musulmanes au 7 e siècle de notre ère. Le pays a ensuite été gouverné par les Perses et la Russie. Après une brève période d'indépendance de l'Empire russe, la Géorgie est devenue une partie de l'Union soviétique. La Géorgie a finalement obtenu sa véritable indépendance en 1991.

Le saviez-vous?

La Géorgie est devenue le deuxième pays à adopter le christianisme vers le début du IVe siècle de notre ère et l'Église orthodoxe géorgienne est l'une des plus anciennes églises chrétiennes du monde.

4. Chine – Fondée vers 2070 avant notre ère

Année de fondation: vers 2070 avant notre ère
Fondateur(s) : Yu le Grand
Capitale: Pékin
Population actuelle: 1 403 500 365 (estimation 2016)

source de la photo : Wikimedia Commons

La première dynastie chinoise était la dynastie Xia qui a duré d'environ 2070 avant notre ère à 1600 avant notre ère. Il n'y a pas de documents de première main de la dynastie Xia car l'histoire écrite de la Chine remonte à la dynastie Shang (vers 1600 avant notre ère - 1046 avant notre ère) - cependant, la dynastie Xia est mentionnée dans des chroniques historiques telles que la Annales de bambou, les Classique de l'histoire, et le Archives du Grand Historien.

Jusqu'à ce que les fouilles des années 1960 et 1970 aient découvert des sites qui fournissaient des preuves solides de l'existence de la dynastie Xia, beaucoup de gens pensaient qu'il s'agissait plus d'un mythe que d'un fait. La période dynastique de la Chine a duré jusqu'en 1912, date de la fin de la dynastie Qing et de la formation de la république. La République populaire de Chine a été fondée en 1949 et continue d'être la Chine d'aujourd'hui.

Le saviez-vous?

Alors que le peuple de la Chine ancienne a inventé de nombreuses choses que nous utilisons encore aujourd'hui, les quatre grandes inventions - la boussole, la poudre à canon, la fabrication du papier et l'impression - sont célébrées dans la culture chinoise pour leur importance historique et en tant que symboles de la science et de la science avancées de la Chine ancienne. La technologie.

3. Afghanistan

Année de fondation: vers 3000 avant notre ère
Fondateur(s) : Inconnu - peut-être la civilisation de la vallée de l'Indus
Capitale: Kaboul
Population actuelle: 31 575 018 (estimation 2018)

source de la photo : Wikimedia Commons

On pense que la civilisation de la vallée de l'Indus avait une colonie en Afghanistan dès 3000 avant notre ère. Ils ont établi l'une des premières villes du monde, Mundigak, près de l'actuelle Kandahar. Les archéologues ont également trouvé des preuves de colonies plus petites de la civilisation de la vallée de l'Indus dans d'autres parties de l'Afghanistan.

Au fil du temps, des vagues de semi-nomades d'Asie centrale se sont installées en Afghanistan et ont apporté leur culture avec eux. L'Afghanistan a été conquis par Darius Ier de Perse et plus tard Alexandre le Grand et d'autres empires divers. Le pays a même été influencé par les Britanniques pendant un certain temps. En 1973, l'Afghanistan est devenu une république islamique présidentielle unitaire.

Le saviez-vous?

Alors que l'Afghanistan est aujourd'hui une nation islamique, le bouddhisme a prospéré dans le pays du 1er siècle avant notre ère au 3e siècle de notre ère sous l'empire Kushan.

2. Inde

Année de fondation: vers 3300 avant notre ère
Fondateur(s) : la civilisation de la vallée de l Indus
Capitale: New Delhi
Population actuelle: 1 324 171 354 (estimation 2016)

source de la photo : Wikimedia Commons

Les gens vivent dans la région du sous-continent indien depuis environ 3300 avant notre ère, à commencer par la civilisation de la vallée de l'Indus. Bien que ces premiers peuples aient formé l'une des premières civilisations urbaines du monde, les débuts de l'Inde en tant que nation ont commencé avec la période védique qui a duré de 1500 av. 600 avant notre ère. Cette période est nommée d'après les textes des Védas, qui ont été composés oralement en sanskrit védique et ont fourni des détails sur la culture védique.

La civilisation védique a jeté les bases de l'hindouisme (les textes védiques sont encore sacrés pour les hindous modernes) ainsi que plusieurs aspects culturels du sous-continent indien qui existent encore aujourd'hui. Les premiers royaumes ou Janapadas ont commencé à se former vers 1200 avant notre ère et ont duré jusqu'à la fin de la période védique. La fin de la période védique a conduit à la montée de l'hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme en Inde et au début des puissantes dynasties qui régneraient sur l'Inde pendant les trois prochains millénaires. L'Inde moderne a été fondée en 1947 après que le pays a obtenu son indépendance de l'Empire britannique.

Le saviez-vous?

L'Inde est le septième plus grand pays en termes de superficie et le deuxième pays le plus peuplé, après la Chine, avec une population de plus de 1,32 milliard d'habitants.

1. Egypte

Année de fondation: vers 6000 avant notre ère
Fondateur(s) : Le roi Narmer (alias Ménès)
Capitale: Caire
Population actuelle: 94 798 827 (recensement 2017)

source de la photo : Wikimedia Commons

Bien que la civilisation égyptienne antique puisse retracer ses racines à environ 6000 avant notre ère, lorsque divers groupes de chasseurs-cueilleurs se sont installés dans la vallée du Nil, la première dynastie égyptienne est datée d'environ 3100 avant notre ère. À cette époque, la Haute et la Basse-Égypte ont été unifiées en un seul royaume par le roi Ménès – Ménès est en fait le mot égyptien pour fondateur et de nombreux historiens pensent que le fondateur de l'Égypte était un souverain nommé Narmer. Cela fait de l'Egypte le plus vieux pays du monde.

Le roi Narmer a pu établir le contrôle sur toute la longueur navigable du Nil et a établi la capitale à Memphis, une ville proche du Caire moderne. Cette première dynastie était la première d'une série de dynasties qui allait régner sur l'Égypte pendant les trois millénaires suivants jusqu'à ce qu'elle soit conquise par Alexandre le Grand en 332 avant notre ère. L'Egypte moderne a été fondée en 1953 après la révolution égyptienne de 1952.

Le saviez-vous?

Alors que l'Égypte a une population nombreuse, la majorité de ses citoyens vivent le long du Nil, où se trouvent les seules terres arables (environ 40 000 km² (15 000 milles carrés)).


6 réponses 6

Bien sûr, il s'agit plus d'une question historico-archéologique car la Bible n'y répond pas directement, mais je suis tombé sur un argument assez convaincant qui placerait Thoutmosis II comme le Pharaon au moment de l'Exode.

Je suis tombé sur l'argument pour la première fois dans l'histoire de la Bible d'Alfred Edersheim. Il prête généralement attention aux monuments anciens et à l'histoire profane, car il était historien à Oxford. Il était également un homme juif et un historien juif converti au christianisme, ce qui fait de lui la source la plus fiable de la culture et de l'histoire juives à l'époque du Christ.

Dans son livre, il soutient que tous les enregistrements de Thoutmosis II correspondent le mieux au récit de l'Exode :

Maintenant ce Thotmès II. a commencé son règne très brillamment. Mais après un certain temps, il y a un blanc parfait dans les archives monumentales à son sujet. Mais nous lisons une révolte générale après sa mort parmi les nations que son père avait conquises. Bien sûr, on ne pouvait pas s'attendre à trouver sur les monuments égyptiens un récit des désastres que la nation a subis lors de l'Exode, ni comment Pharaon et son hôte avaient péri dans la mer Rouge. Mais nous trouvons dans son règne les conditions auxquelles nous aurions dû nous attendre dans de telles circonstances, à savoir, un règne bref et prospère, puis un effondrement soudain le roi mort sans fils pour lui succéder le trône occupé par la veuve du pharaon, et pendant vingt ans aucune tentative de récupérer la suprématie de l'Egypte sur les nations révoltées en Canaan et à l'est du Jourdain. Enfin, le caractère de sa reine, tel qu'il apparaît sur les monuments, est celui d'une femme fière et amèrement superstitieuse, telle qu'on se serait attendu à encourager Pharaon à « s'endurcir le cœur » contre Jéhovah. Mais la chaîne des coïncidences ne se rompt même pas ici. Les documents égyptiens nous apprennent que sous le règne précédent, c'est-à-dire juste avant que les enfants d'Israël n'entrent dans le désert du Sinaï, les Égyptiens cessèrent d'occuper les mines qu'ils exploitaient jusqu'alors dans cette péninsule. De plus, nous apprenons que, pendant la dernière partie du séjour d'Israël dans le désert, le roi égyptien, Thoutmès III., continua et termina ses guerres en Canaan, et que juste avant l'entrée d'Israël en Palestine, la grande confédération des Cananéens rois contre lui était tout à fait brisé. (Histoire de la Bible d'Alfred Edersheim, Vol 2)

Ce qui ajoute un soutien frappant à cet argument, c'est que cette année, un article en ligne a été publié disant qu'un "archéologue formé à l'Université de Harvard et président de la Paleontological Research Corporation, le Dr Joel Klenck, déclare qu'un éventail de découvertes archéologiques témoignent d'une crise pendant le règne de la Le pharaon égyptien Thoutmosis II'. Vous pouvez trouver l'article ici.

Dans cet article, il est mentionné que :

La momie de Thoutmosis II est le seul cadavre d'un pharaon de la XVIIIe dynastie recouvert de kystes d'une maladie inconnue. (Société de recherche paléontologique, Dr Joel Klenck)

Peut-être que son corps a été repêché dans la mer et momifié et que les « kystes » faisaient partie des plaies/furoncles qu'il avait subies ? Cet article vaut vraiment la peine d'être lu car il présente des arguments solides qui correspondent au récit de Moïse. L'article ne mentionne pas la Bible ou Moïse, mais j'ai du mal à croire que l'auteur ne fait pas l'implication mais, pour une raison quelconque, ne l'énonce pas.

Cette question sera longuement débattue. Cependant, Henry H. Halley aborde cette question avec une grande clarté. Dans son livre, Halley's Bible Handbook, Zondervan Publishing House, Grand Rapids, Michigan, 113, "Il y a deux opinions dominantes: Amenhotep II (1450-1420 BC), ou Merneptah (1250-1220 BC). Merneptah était le fils de Ramsès II, qui était un maître constructeur et créateur du Ramesseum, situé de l'autre côté du Nil de Louxor moderne et de la ville de Pi-Ramsès. Ramsès II, alias Ramsès le Grand ou Ramsès, est l'un des pharaons les plus remarquables et les plus puissants Si Moïse a été élevé par la fille de Ramsès II et de Néfertari, alors l'Exode s'est produit sous la direction de Merneptah et l'asservissement cruel des Juifs a eu lieu sous la direction de Ramsès II. De nombreux érudits pensent que cela est basé sur les Écritures. « C'est pourquoi ils mirent sur eux des maîtres d'œuvre pour les affliger de leurs fardeaux. Et ils construisirent pour Pharaon des villes au trésor, Pithom et Raamsès. Ex. 1:11, KJV.

L'International Standard Bible Encyclopedia (ISBE) est d'accord, mais ajoute qu'il aurait pu s'agir d'Amenhotep II. La croyance qu'il s'agissait d'Amenhotep II est quelque peu déroutante et pourtant convaincante ! Il tourne autour de la fille de Pharaon. « Si, comme beaucoup le pensent, le pharaon de l'oppression était Thoutmès III [alias Thoutmosis III, Thoutmosis III, Thoutmosis, Thoutmès], alors la fille de Pharaon était une princesse inconnue. Certains ont pensé qu'elle était Hatchepsout, la « reine Elizabeth d'Égypte ». " (de International Standard Bible Encyclopaedia, "Pharaoh's Daughter", Electronic Database Copyright © 1996, 2003 by Biblesoft, Inc. Tous droits réservés.). Pourquoi est-il important de déterminer qui était la fille de Pharaon ? En déterminant qui était la fille de Pharaon était, nous pouvons déterminer qui était le Pharaon. Le problème est tumultueux et je vais tenter de l'expliquer ci-dessous.

Soit dit en passant, la croyance qu'elle était Hatchepsout, la « reine Elizabeth d'Égypte » est également mentionnée dans le Manuel de Halley, p. 112. Elle était la fille de Thotmes I. Et elle était co-régente (co-Pharaon) avec Thotmes II et Thotmes III.

Apparemment, Thotmes II a épousé sa demi-sœur, Hatchepsout, qui était la véritable puissance « dirigeante » de l'Égypte. À sa mort, Thotmes III a pris sa place, avec Hatchepsout toujours au pouvoir. À sa mort, Thotmès III a étendu l'empire, construit de nombreux monuments, construit une puissante marine et est considéré comme le plus grand conquérant de l'histoire égyptienne.

Mais, c'est ici que la théorie devient confuse. Si Thotmès III est l'époque du Pharaon de Moïse, comment son fils aîné a-t-il pu mourir par l'ange de la mort de l'Exode ? Quand son fils aîné est mort deux ans auparavant ? Apparemment, Thotmes III, a nommé Amenhotep II pour être son co-régent deux ou trois ans avant l'Exode. Thotmès III a envoyé Amenhotep II pour mener une bataille contre les Syriens. Ainsi, lorsque l'ange de la mort a balayé la terre, c'est le premier-né d'Amenhotep II qui est mort. De plus, l'histoire rapporte que Thotmes III est mort la même année (en mer Rouge).

D'où la confusion quant à savoir si c'était Thotmès III ou Amenhotep II qui était le pharaon du temps de Moïse. C'était les deux. Le fils de qui est mort ? Amenhotep II. Et l'histoire rapporte que peu de temps après le début de sa co-régence, son fils est mort mystérieusement.

Thotmes II & Thotmes III étaient des pharaons à l'époque de l'éducation de Moïse. Thotmès III était le pharaon pendant les années où Moïse vivait à Madian. Thotmes III et Amenhotep II étaient des pharaons au début de l'Exode.

De plus, si vous regardez attentivement les Écritures, il est dit dans 1 Rois 6:1, « Et il arriva, la quatre cent quatre-vingtième année après la sortie des enfants d'Israël du pays d'Égypte, la quatrième année du règne de Salomon sur Israël, au mois de Zif, qui est le deuxième mois, qu'il commença à bâtir la maison de l'Éternel." Nous n'avons qu'à remonter le temps à partir de la quatrième année du règne de Salomon et remonter dans le temps de 480 ans, vous venez à l'époque du règne d'Amenhotep II.

Auquel des deux pharaons Moïse s'est-il opposé ? Laissons les savants débattre de cette question. Quant à moi, je crois que c'était Amenhotep II. Après tout, c'est son fils qui est mort ! Amenhotep II est entré en guerre avec les Syriens parce qu'il était plus jeune, plus viril et ne croyait pas que la menace de Moïse se réduirait à une colline de haricots.

Serait-ce Ramsès II ? Oui, il y a beaucoup de preuves pour montrer que c'était lui. C'est la chronologie qui me pose problème !

Le débat va se poursuivre mais c'est certain, l'archéologie confirme que les Pharaons sont arrivés au pouvoir et sont maintenant partis, pourtant les Juifs vivent toujours parmi nous. Que Dieu soit loué !

La réponse courte est : personne ne sait.

Vous pourriez penser que ce serait une simple question de dire : « L'Exode s'est produit dans telle ou telle année, cherchez qui était Pharaon cette année-là, problème résolu. Mais dans la pratique, les érudits débattent juste au moment où les différents pharaons ont régné, et ils débattent encore plus lorsque l'Exode s'est produit. J'ai vu des théories allant de Pepi II, généralement estimé à environ 2200 avant JC, à Ramsès II, vers 1250 avant JC. Les érudits qui poussent pour Pepi doivent dire que Moïse a vraiment vécu beaucoup plus tôt qu'on ne le pense généralement et Pepi beaucoup plus tard, etc.

Cela dit, la plupart des érudits conservateurs situent l'Exode vers 1450 av. Les érudits libéraux ont mis l'Exode plus tard, vers 1250 avant JC, à l'époque de Ramsès II.

Les discussions sur le Pharaon de l'Exode ont tendance à se concentrer sur les Pharaons les plus connus, comme Ramsès. Mais on pourrait faire valoir que c'est à l'envers : le Pharaon de l'Exode serait entré dans l'histoire égyptienne comme un échec – quelqu'un qu'il vaut mieux passer sous silence. Comme le note Mike, Thutmosis II était plutôt banal et a vécu à peu près au bon moment, il peut donc être une bonne supposition.

(Au moment où j'écris ces lignes, Mike et moi sommes les deux seules réponses, et nous sommes d'accord. Ne considérez pas cela comme signifiant qu'il existe un large consensus : il existe de nombreuses opinions contraires, beaucoup avec de bons arguments historiques pour les étayer.)

Qui était Pharaon à l'époque de Moïse ?

Manéthon était historien au Ier ou IIe siècle av. Les historiens d'aujourd'hui s'appuient fortement sur Manéthon pour leur chronologie de l'histoire égyptienne. Selon Manéthon, "Aménophis" était le pharaon au moment de l'Exode. Aménophis est le nom grec de "Amenhotep". Il y avait quatre pharaons appelés Amenhotep. Tous ont régné sous la 18e dynastie. En utilisant la « grande chronologie » Amenhotep I a régné de 1550 à 1529 av.

Prendre la "480e année" dans 1 Rois 6:1 comme une figure littérale donne également un Amenhotep en tant que roi de l'Exode, Amenhotep II. À mon avis, que le pharaon de l'Exode était Amenhotep II est très bien attesté, comme j'espère le montrer.

Les dates de la haute chronologie pour la 18e dynastie diffèrent de 25 ans de la basse chronologie - les deux sont également acceptables pour les égyptologues, mais la haute chronologie correspond à la chronologie biblique et la basse chronologie ne le fait pas. En fait, la Haute Chronologie suppose qu'un lever héliaque de Sirius a été observé à partir de Memphis plutôt que de tout autre endroit égyptien. Il existe de bonnes preuves que de telles observations ont été faites à partir de Memphis, et vraiment aucune preuve sérieuse qu'elles ont été faites ailleurs.

Les règnes des pharaons utilisant la Haute Chronologie sont : -

18e dynastie (qui a commencé juste après la défaite des Hyksos)

Ahmose - 1575-1550 - 25 ans (durée du règne)

Amenhotep I - 1550-1529 - 21 ans

Thoutmosis I - 1529-1517 - 12 ans

Thoutmosis II - 1517-1504 - 13 ans

Thoutmosis III - 1504-1450 - 54 ans

Hatchepsout - 1498-1483 (une co-régence avec Thoutmosis III) - 15 ans

Amenhotep II - 1452-1425 (brève co-régence avec Thoutmosis III) - 27 ans

Thoutmosis IV - 1425-1415 - 10 ans

Amenhotep III - 1415-1377 - 38 ans

Amenhotep IV (Akhenaton) - 1377-1361 - 16 ans

Nefernefruaten - 1363-1361 (autre co-régence) - 2 ans

Toutankhamon - 1361-1352 - 9 ans

Horemheb - 1348-1320 - 28 ans

Ramsès I - 1306-1305 - 1 an

Sety I - 1305-1290 - 15 ans

Ramsès II - 1290-1224 - 66 ans

Merenptah - 1224-1214 - 10 ans

Je vais donner un certain nombre de raisons pour lesquelles Amenhotep II était le pharaon de l'Exode.

Le témoignage de Manéthon

Comme déjà dit, Manéthon dit que c'était un Amenhotep qui était le pharaon de l'Exode.

L'année jubilaire d'Ézéchiel

Dans Lévitique 25, une année jubilaire tous les 49 ans a été instituée. Les années ont commencé à être comptées à partir de l'année où les Israélites sont entrés dans la Terre Promise. Les Israélites suivaient un calendrier lunaire où chaque mois commençait avec la première apparition du croissant de lune après la Nouvelle Lune. Chaque année commençait après la Nouvelle Lune au mois de Tishri (vers septembre) : ce mois était le début de l'année agricole. Mais dans une année jubilaire, l'année a commencé, avec le son des trompettes le dixième jour du mois (Lév 25:9). Dans Ézéchiel 40:1, le verset doit se lire

La vingt-cinquième année de notre captivité à Roch Hachana (le jour du Nouvel An), le dix du mois, la quatorzième année après laquelle la ville fut frappée, le même jour la main de l'Éternel fut sur moi. Exéchiel 40:1.

Ce qu'Ézéchiel nous dit, c'est que l'année était une année jubilaire. Au IIe siècle fut rédigé un document appelé le Seder Olam. C'était une tentative d'un rabbin juif de produire une chronologie de l'histoire juive. L'auteur du Seder Olam nous dit que ce Jubilé mentionné dans Ézéchiel 40:1 était le 17ème Jubilé. Or Jérusalem a été détruite en 587 av. 17 * 49 ans font 833 ans et 833 plus 573 font 1406 av. 40 ans d'errance dans le désert signifient que l'Exode a eu lieu en 1446 av. Avec la haute chronologie de la 18e dynastie, 1446 av.

Travailler à partir du règne de Salomon donne exactement la même année

Plusieurs méthodes donnent la date à laquelle le temple de Salomon a commencé à être construit en 967 av. 479 ans avant cela, c'est 1446 av. Pour en savoir plus à ce sujet, voir Comment les chrétiens concilient-ils l'archéologie avec la Bible dans le récit de la bataille de Jéricho ?

Témoignage biblique

Juste quelques versets de l'Écriture nous aident grandement à déterminer qui était le pharaon de l'Exode. Les écritures sont celles-ci : -

Et quand il eut quarante ans, il eut l'idée de visiter ses frères les enfants d'Israël. Et voyant l'un d'eux souffrir mal, il le défendit, et vengea celui qui était opprimé, et frappa l'Égyptien : Car il supposait que ses frères auraient compris comment Dieu par sa main les délivrerait ; mais ils ne comprirent pas. Et le lendemain, il se montra à eux pendant qu'ils combattaient, et les aurait de nouveau opposés à l'un, disant : Messieurs, vous êtes frères, pourquoi vous trompez-vous les uns les autres ? Mais celui qui avait fait du tort à son prochain le repoussa, en disant : Qui t'a établi chef et juge sur nous ? Me tueras-tu, comme tu as tué hier l'Égyptien ? Or, lorsque Pharaon entendit cette chose, il chercha à tuer Moïse. Mais Moïse s'enfuit de la face de Pharaon, et habita dans le pays de Madian Exode 2:15

Et il arriva au cours du temps, que le roi d'Egypte mourut Exode 2:23

Et quand quarante ans ont expiré, il lui apparut dans le désert du mont Sinaï un ange du Seigneur dans une flamme de feu dans un buisson. Actes 7:30

Et le Seigneur dit à Moïse en Madian : Va, retourne en Égypte ; car tous les hommes sont morts qui cherchaient ta vie. Exode 4:19

Ainsi, après avoir tué un soldat égyptien qui était au-dessus des esclaves israélites, Moïse s'est enfui et était dans le pays de Madian pendant 40 ans. Au bout de 40 ans, Dieu lui dit que le Pharaon qui avait cherché à le tuer était mort. Nous devrions alors nous attendre à trouver un pharaon qui a régné pendant au moins 35 ans ou plus. L'Exode aurait eu lieu après la mort de ce pharaon. Il n'y a que trois pharaons qui ont régné aussi longtemps aux 18e et 19e dynasties : Thoutmosis III (1504-1450), Amenhotep III (1415-1377) et Ramsès II (1290-1224). Après eux ont régné Amenhotep II (1452-1425), Amenhotep IV (1377-1361) et Merneptah (1224-1214), respectivement. L'un de ces trois aurait été le pharaon de l'Exode.

En regardant la date de l'Exode de Kenneth Kitchen de 1260 av. J.-C., celui qui avait cherché à tuer Moïse était mort depuis près de 30 ans parce que Ramsès II est devenu pharaon en 1290 av. Mais si le début de 1446 av. J.-C. est la date de l'Exode, alors le SEIGNEUR est apparu à Moïse à la fin de 1447 av.

La stèle de Merneptah

Après l'Exode, selon la Bible, les Israélites ont passé 40 ans dans le désert et après cela, ils ont conquis la Terre Promise. Dans sa quatrième année, le pharaon Merneptah a attaqué la terre de Caanan/la terre promise. Il a érigé un monument pour commémorer son succès. Sur cette stèle, aujourd'hui au musée du Caire, il célèbre qu'il a vaincu le peuple d'Israël. C'est la première mention du peuple d'Israël dans la Terre Promise/Canaan. Ce qui est particulièrement remarquable, c'est que le hiéroglyphe pour "Israël" a ajouté un autre hiéroglyphe signifiant "groupe de personnes", ce qui signifie qu'il était "le peuple d'Israël" qui ont été vaincus : la stèle délibérément et spécifiquement exclut la possibilité de "the terre d'Israël a été vaincu". Il est impossible pour les Israélites de quitter l'Egypte après la mort de Ramsès II, d'errer dans le désert pendant 40 ans, de conquérir Canaan, puis d'être vaincus par Merneptah dans sa quatrième année. De toute évidence, Ramsès II ne pouvait pas être le pharaon mort mentionné dans Exode 2:23 et 4:19, et donc Merneptah ne peut pas être le pharaon de l'Exode.

L'inscription Soleb mentionnant le nom Yahvé

L'inscription Soleb a été réalisée sous le règne d'Amenhotep III 1415-1377 av. Il mentionne les ennemis de l'Égypte au nord de l'Égypte depuis « la terre des nomades de Yahweh », et a été produit soit pendant que les Israélites étaient des « nomades » dans le désert du Sinaï, soit peu de temps après. Si l'Exode s'est produit après le règne d'Amenhotep III, alors ce pharaon connaissait le nom du Dieu des Israélites avant que Moïse ne sache! Cela semble peu probable. Pour plus d'informations sur l'inscription Soleb, voir De quelle date la plus ancienne inscription de Yahweh a-t-elle été trouvée ?

En raison de l'inscription Soleb, Amenhotep III ne peut pas être le pharaon qui est mort, mentionné dans Exode 2:23 et 4:19, car selon l'inscription Soleb, Amenhotep III connaît déjà le nom de Yahweh. Ni lui ni le pharaon suivant son règne n'auraient pu dire « Qui est Yahvé pour que j'obéisse à sa voix ?". Cela signifie qu'Exode 2:23 et 4:19 doit faire référence à un pharaon précédent qui a régné longtemps. Cela pointe vers Thoutmosis III, et le pharaon de l'Exode serait donc, encore une fois, Amenhotep II.

Le bâtiment des villes-magasins de Raamses et Pithom

L'une des principales raisons pour lesquelles une date d'Exode tardif d'environ 1250 av. J.-C. a été choisie par certains dans le passé a été le verset suivant :

Par conséquent, ils ont placé sur eux des maîtres d'œuvre pour les affliger de lourds fardeaux. Ils ont construit pour Pharaon des villes-entrepôts, Pithom et Raamses. Exode 1:11 (ESV)

Il a été supposé que le nom Raamses est nommé d'après Ramsès II. Pendant son règne, Ramsès II fit en effet construire la ville de Pi-Ramessès. Elle est devenue l'une des plus grandes villes "de tous les temps" (c'est-à-dire de tous les temps dans le monde antique avant 330 avant JC). Il a été construit sur le site qui était la capitale des Hyksos pendant leur règne sur le nord de l'Égypte à cette époque, il s'appelait Avaris. Vers 1050 av. J.-C. le bras du Nil sur lequel était situé Pi-Ramesse s'envasa et Pi-Ramesse dut être abandonné. De nombreuses briques ont été réutilisées dans d'autres villes et de nombreuses statues de Ramsès II ont été déplacées dans une nouvelle capitale appelée "Tanis". La ville de Pi-Ramesses est devenue en grande partie oubliée, et son emplacement était un mystère jusqu'à l'époque moderne. Les fouilles de Manfred Bietak près de Qantir à Tell El Dab'a ont donné d'excellents résultats.

Cité de Ramsès - installations de stockage construites au début de la 18e dynastie

La Bible dit que Raamsès a été construite comme une « ville à magasins ». Il n'y a aucune preuve qu'il a été construit comme une ville de magasin par Ramsès II. C'était l'une des raisons pour lesquelles les érudits libéraux méprisaient le témoignage biblique : "Regardez", disaient-ils, "Raamsès était jamais construit comme une ville de magasin"! Cependant, Manfred Bietak dans ses fouilles dit "nous avons rencontré de nombreux silos de l'époque d'Ahmose et d'Amenhotep Ier" (Voir la conférence de Manfred Bietak "Manfred Bietak (présenté par Thomas Schneider) - KEYNOTE address" - https://www.youtube.com/watch?v=TfpRUj9qoEU à partir de 19h46 jusqu'à 20h30). Ces silos ont été construits dès le début de la XVIIIe dynastie, en utilisant le travail des esclaves. Nous avons donc maintenant la preuve que Pérou-Nefer, qui s'appela plus tard Raamsès, a en effet été construite comme une ville-entrepôt à partir du règne d'Ahmose vers 1575 av. La raison pour laquelle la Bible appelle la ville Raamsès sera examinée plus tard, mais en attendant.

Un palais royal à Tell El Dab'a (c'est Peru-nefer, plus tard appelé Raamses)

On disait autrefois que le récit d'Aaron et de Moïse se rendant régulièrement au Palais pour parler à Pharaon signifiait qu'il devait y avoir un palais dans le delta du Nil à portée de main pour qu'ils le visitent continuellement : puisqu'il n'y avait pas de palais connu dans le delta région, et le seul palais connu était à Thèbes, à plusieurs kilomètres de là, donc l'Exode n'aurait pas pu avoir lieu dans les années 1400 av.

Eh bien, le Palais est arrivé ! Manfred Bietak a trouvé des palais royaux de taille énorme, un palais de 13 acres, 5,5 hectares, "un palais énorme, uniquement explicable par un palais royal" à Tell El dab'a (Pérou-nefer, plus tard Raamsès). En 1995, il avait attribué l'ère de la découverte du palais au début de la 18e dynastie. "Nous pouvons dater de Thoutmosis II jusqu'à Amenhotep II" (voir la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=TfpRUj9qoEU de 26:02 à 26:30). Voir aussi « Rich beyond the Dreams of Avaris : Tell el-Dabʿa and the Aegean World : A Guide for the Perplexed » : A Response to Eric H. Cline par Manfred Bietak, sur jstor.org, publié pour la première fois dans « The Annual of the British L'école à Athènes", vol 95, année 2000.

Le Palais Royal de Tell El Dab'a - abandonné

Le Palais Royal de Tell El Dab'a a cessé d'être utilisé sous le règne d'Amenhotep II. (Voir vidéo à 26:30-26:35). Peut-être qu'un désastre s'est produit pour que cela se produise?

Raamsès un anachronisme - Autres exemples d'anachronismes dans l'Écriture

Comment alors le nom de Ramsès dans Exode 1:11 doit-il être expliqué ? Cela pourrait être un anachronisme. Lorsque le livre de l'Exode a été écrit à l'origine, Exode 1:11 contenait le nom original du site, mais à une date ultérieure, après que le nom de la ville a été changé en Ramsès, les Écritures ont également été changées en Ramsès. Existe-t-il d'autres exemples d'anachronismes ? Oui. Dans Genèse 11:28, nous lisons que Haran est mort en "Ur des Chaldéens". Il s'agit probablement d'un anachronisme car les Chaldéens ne sont allés à Ur dans le sud de l'Irak que vers 600 av. Un anachronisme encore plus clair se trouve dans Genèse 14:14 où nous lisons qu'Abraham a poursuivi l'ennemi jusqu'à "Dan", alors qu'il n'a été appelé Dan qu'après que les Danites eurent vaincu Laish au temps des Juges. Et dans Genèse 47 :11, nous lisons que Pharaon donna aux Israélites, quand ils arrivèrent pour la première fois en Égypte vers 1870 av. Ramsès est clairement un anachronisme dans Genèse 47:11 et il n'y a aucune raison de douter que ce soit aussi dans Exode 1:11.
Le nom de l'emplacement à la 18e dynastie était probablement "Pérou-Nefer", le principal port maritime d'Égypte.

Mais ce qu'il est extrêmement important de retenir, c'est que la ville de Raamsès a été abandonnée lorsque cette branche du Nil s'est ensablée vers 1100 av. Faire le changement dans le texte de la Bible de, peut-être, "Pérou-Nefer" à "Raamsès" aurait très certainement eu lieu avant 1100 avant JC, lorsque le terme Raamsès aurait été compris par le lecteur. Le changement anachronique n'aurait pas pu se produire à une date (beaucoup) plus tardive.

Production de poterie céramique à Tell El Dab'a (Pérou-Nefer/Raamsès)

Manfred Bietak prétend que les " Cananéens " ont continué à Avaris/Pérou-Nefer après la conquête des Hyksos vers 1575 av. La preuve en est la production continue de poterie "cananéenne" jusqu'au règne de Thoutmosis III. La fin du règne de Thoutmosis III n'était que cinq ans avant l'Exode : cinq ans, c'est tellement court en archéologie. Qu'est-ce qui pourrait expliquer la poursuite puis l'arrêt de la production de poterie ? Si ce n'étaient pas les Hyksos mais les Israélites qui étaient les principaux producteurs alors cela pourrait facilement signifier que l'arrêt de la production de poterie s'explique par le peuple israélite quittant Pérou-Nefer au moment de l'Exode au début du règne d'Amenhotep II. (Voir la vidéo à 21:52-23:45).

L'abandon de Peru-Nefer comme port

Le site a été abandonné pendant environ 50 ans en tant que port sous le règne de Thoutmosis IV. On se demande si effectivement il a été abandonné sous le règne du précédent pharaon, Amenhotep II. Il n'y a aucune raison claire dans l'histoire égyptienne pour cet abandon. Certains désastres sont arrivés, parce que Pérou-Nefer était idéal comme principal port maritime pour l'Egypte.

La ville de Raamsès a cessé d'exister vers 1050 av.

Il est important de comprendre que la ville de Raamsès a cessé d'exister vers 1050 av. La branche du Nil Raamses chevauchait envasé, et Raamses a dû être abandonné. Il n'a jamais été possible d'y revenir.Et pourtant l'auteur de la Genèse et de l'Exode connaissait cette ville et son nom ! C'est un signe certain que la Genèse n'a pas pu être écrite des centaines d'années plus tard à l'époque de la captivité babylonienne ou plus tard : à cette époque, la ville de Raamsès aurait été entièrement oubliée. « L'utilisation de [les noms] Ramsès et Ramsès dans le texte de la Genèse et de l'Exode longtemps après l'abandon de la capitale du Delta vers 1100 av. Ce que Hoffmeier dit, c'est que la simple existence de ces noms dans le texte biblique est la preuve de la paternité des siècles avant la période supposée par l'hypothèse documentaire de Wellhausen.

Le raid d'esclaves d'Amenhotep II

La stèle de Memphis d'Amenhotep II indique qu'en novembre de sa septième année, Amenhotep II a attaqué le Levant. C'est un moment particulier pour lancer une attaque : généralement une attaque commencerait au printemps pour laisser suffisamment de temps au beau temps estival pour vaincre l'ennemi. Mais cette attaque était différente parce qu'Amenhotep II est retourné en Egypte avec " 89 600 " esclaves (" Israël en Egypte " par James Hoffmeier, page 113. Aussi, Doug Petrovich fait grand cas de cette attaque). Ce nombre est bien plus élevé que la plupart des campagnes où la capture d'esclaves semble n'avoir été qu'un sous-produit d'une campagne militaire. La conclusion naturelle est que ce rassemblement d'esclaves était le but principal de son attaque : c'était un "raid d'esclaves". Si l'Exode s'est produit au printemps 1446 avant JC, il est alors remarquable que ce raid ait probablement eu lieu environ sept mois après l'Exode.

La date de la chute de Jéricho

Il y a de nombreuses raisons de croire que Jéricho est tombée vers 1406 av.

Les lettres d'Amarna

Les lettres d'Amarna sont des appels à l'aide au pharaon de la part des rois des villes du pays de Canaan parce que ces rois sont attaqués par « Habiru ». Je crois que les Habiru sont les Hébreux. La date des lettres d'Amarna est parfaite pour une conquête commençant en 1406 av. Pour en savoir plus à ce sujet, voir : Comment les chrétiens concilient-ils l'archéologie avec la Bible dans le récit de la bataille de Jéricho ?

Joseph a régné sur l'Égypte pendant la 12e dynastie, ce qui correspond parfaitement à un exode vers 1446 av.

La ville de Hazor au pays de Canaan n'a été détruite que deux fois

Des preuves archéologiques montrent que la ville de Hazor n'a été détruite que deux fois avant l'époque de Salomon, une fois dans les années 1400 av. Si Josué a détruit Hazor (Josué 11) lors d'une conquête des années 1200, alors où sont les preuves archéologiques de la destruction de Deborah et de Barak (Juges 4) ?
Il est clair que la destruction des années 1200 doit avoir été celle de Deborah & Barak, et la destruction précédente était par Joshua, ce qui place sa destruction à la fin des années 1400.

Continuité de la colonisation à Canaan au cours des années 1400

L'idée d'une conquête des années 1200 a été rendue populaire par l'archéologue William Albright à partir des années 1930. Il l'a promu jusqu'à sa mort. La raison pour laquelle il en a fait la promotion est qu'il a vu très peu de preuves archéologiques d'un changement dans le peuple de Canaan à la fin des années 1400 et au début des années 1300 : la poterie était la même, le logement était le même. De plus, il n'y avait presque aucune preuve de la destruction de villes par les envahisseurs israélites dans les années 1400.

Ce dont nous devons nous souvenir, c'est que l'Éternel a fait une promesse aux Israélites par l'intermédiaire de Moïse :

Et il arrivera, lorsque l'Éternel, ton Dieu, t'aura fait entrer dans le pays qu'il a juré à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob, de te donner de grandes et belles villes que tu n'as pas bâties,

Et des maisons pleines de toutes bonnes choses que tu n'as pas remplies, et des puits que tu n'as pas creusés, des vignes et des oliviers que tu n'as pas plantés quand tu auras mangé et que tu seras rassasié

Alors garde-toi d'oublier l'Éternel, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. (Deutéronome 6:10-12)

À la fin de la vie de Josué, cette promesse que l'Éternel s'efforçait de rappeler aux Israélites qu'il avait accomplie. Il leur avait donné la terre avec tous ses bienfaits :

Et je vous ai donné un pays pour lequel vous n'avez pas travaillé, et des villes que vous n'avez pas bâties, et vous y habitez des vignes et des oliviers que vous n'avez pas plantés, vous ne les mangez pas.

Maintenant donc craignez l'Éternel, et servez-le avec sincérité et vérité; et ôtez les dieux que vos pères ont servis de l'autre côté du déluge et en Égypte, et servez l'Éternel. (Josué 24:13,14)

Cette merveilleuse disposition a été rappelée plus tard dans la chanson par les Israélites :

Et il fit sortir son peuple avec joie, et ses élus avec joie :

Et leur donna les terres des païens, et ils héritèrent du travail du peuple

Afin qu'ils observent ses statuts et gardent ses lois. Louez le Seigneur. (Psaume 105:43-45)

((En fait, Josué 24:13-14 devrait être noté par tous les chrétiens : Dieu a étant donné salut et tous ses bienfaits pour nous pour lesquels nous n'avons pas travaillé. La conquête est clairement une image de la façon dont notre salut nous est donné. Nous n'avons pas travaillé pour cela - notre Seigneur a fait tout le travail pour nous.))

William Albright aurait dû se rendre compte que le but de la conquête n'était pas toujours de détruire les villes mais plutôt de préserver autant que possible, à l'exception des villes que l'Éternel a dit qu'elles devaient être détruites : Jéricho, Ai et Hazor. La continuation de la culture à Canaan dans les années 1400 et l'absence de destruction des villes à Canaan ne sont pas des preuves contre une conquête des années 1400, mais preuve d'une conquête des années 1400.


Egypte 1500 avant notre ère

La civilisation de l'Egypte ancienne entre dans l'une des périodes les plus glorieuses de son histoire.

Abonnez-vous pour plus de contenu et supprimez les publicités

Vous avez perdu votre chemin ? Voir une liste de toutes les cartes

Abonnez-vous pour plus de contenu et supprimez les publicités

Que se passe-t-il en Egypte en 1500 avant notre ère

Pour l'Egypte ancienne en 1500 avant notre ère, les mille dernières années ont vu des périodes de force et d'unité, et de faiblesse et de division.

Les hauts et les bas de l'Egypte ancienne

L'ancien royaume de l'Égypte ancienne a pris fin en c. 2200 avant notre ère, et le pays s'est dissous dans 150 ans d'anarchie pendant la période du « premier intermédiaire ». L'Egypte a ensuite été réunifiée sous le « Empire du Milieu », qui a duré de c. 2050 à 1700 avant notre ère.

Au cours de ce royaume, le pouvoir que leur confère leur domination sur une Égypte unie permet aux pharaons de projeter leur puissance loin au sud, en Nubie, mais aussi dans le pays de Canaan en Asie occidentale.

La fondation du Nouvel Empire

La période de désunion la plus récente, la période « deuxième intermédiaire » (1650-1550 avant notre ère) a récemment pris fin. Une série de grands pharaons – dont Hatchepsout, l'une des rares reines à gouverner l'Égypte ancienne à part entière – ont réuni le pays et fondé le « Nouvel Empire » (XVIe au XIe siècles avant notre ère).

Après avoir consolidé leur pouvoir dans la vallée du Nil en créant le système étatique le plus centralisé que l'Égypte ancienne ait jamais connu, ces dirigeants ont rapidement imposé leur contrôle sur les peuples environnants au sud, à l'est et à l'ouest.

C'est le début de la phase la plus glorieuse de la longue histoire de l'Égypte ancienne.


Estimations de la population pour les villes individuelles

Les estimations pour l'ensemble de la population égyptienne sont difficiles à produire avec précision. Cependant, les estimations de la population des établissements individuels devraient être plus précises, étant donné les preuves plus spécifiques qui peuvent être utilisées. Cependant, même ceux-ci sont loin d'être convenus et dépendent du fait que l'ensemble d'un établissement est occupé en une seule fois, ou si les vestiges archéologiques représentent un modèle d'occupation changeant, avec un abandon partiel et une occupation partielle, comme cela a pu être le cas. à, par exemple, Merimde.

La ville de l'Empire du Milieu à Kahun est un bon exemple d'établissement raisonnablement bien conservé avec une gamme de types de preuves qui peuvent être utilisées pour estimer sa population, comme l'a tenté Barry Kemp. La première source la plus évidente est le nombre de maisons à Kahun – environ 500 petites maisons (y compris celles qui manquent d'espace). Si nous supposons, comme hypothèse de travail, que chaque maison était occupée par une moyenne de six personnes à un moment donné, nous pouvons calculer un chiffre de c. 3000 pour l'ensemble de la population. Cependant, un chiffre beaucoup plus important est atteint dans une autre estimation de la population, celle-ci dérivée des greniers attachés aux « villas urbaines » à Kahun : si ceux-ci étaient remplis à pleine capacité au moment de la récolte, ils seraient en mesure de fournir des rations de céréales pour nourrir une population de 5 000 à 9 000 personnes pour une année civile. Il est clair que ces méthodes de calcul de la population ne nous donneront aucune sorte de chiffres exacts, mais elles sont utiles pour fournir une gamme de chiffres potentiels, qui peuvent être comparés à d'autres types de preuves.


Quelle était la population estimée vivant en Égypte vers 1446 av. - Histoire

Population mondiale avant le déluge de Noé ?

01-26-2018:
J'ajoute quelques informations qui pourraient vous intéresser. Il s'agit de données de feuille de calcul sur la population de la Terre qui peuvent être consultées en ligne ou téléchargées sur votre ordinateur. Vous pouvez modifier les chiffres en ligne pour expérimenter, mais ils ne peuvent pas être enregistrés. Vous pouvez télécharger le fichier sur votre ordinateur et le modifier comme vous le souhaitez. La population mondiale avant le déluge de Noé est un sujet très intéressant. C'est l'étude biblique la plus visitée sur mon site Web. Des gens du monde entier. Le second, qui s'ajuste aux épidémies et aux guerres, contient de nombreuses informations. Lisez tout cela très attentivement.

Lorsque vous sélectionnez un lien, Quattro Pro ou Exceller, une question contextuelle vous demandera si vous souhaitez ouvrir ou enregistrer le fichier sur votre ordinateur. Si, pour une raison quelconque, la question contextuelle n'apparaît pas, elle est apparue derrière cette page. Il y a deux choses que vous pouvez faire. 1. cliquez sur le signe moins en haut à droite de cette page. Cela masquera cette page et vous pourrez voir la question contextuelle. Après avoir choisi d'ouvrir ou d'enregistrer le fichier, vous devez cliquer sur le moteur de recherche Internet dans la barre des tâches en bas de l'écran. Cliquez sur la page qui ne ressemble pas à celle-ci. 2. Cliquez sur l'un des deux liens à la fin de ces phrases. Cela vous mènera au répertoire où se trouvent les feuilles de calcul. Dans ce répertoire, faites un clic gauche sur le fichier que vous souhaitez afficher. Si vous souhaitez le télécharger sur votre ordinateur, faites un clic droit sur le fichier et sélectionnez Enregistrer la cible sous. Annuaire Quattro Pro Répertoire Excel.

Les huit feuilles de calcul contiennent de bonnes informations. Vous pouvez voir comment les calculs ont été effectués. Vous pouvez expérimenter en changeant les nombres de population pour commencer, changer le pourcentage de rendement, et même mes explications et commentaires. En d'autres termes, vous pouvez télécharger ces feuilles de calcul sur votre ordinateur, les modifier à votre guise et avoir votre propre travail. . Cliquez sur ignorer les données de la feuille de calcul et accédez à l'ancienne page.

Feuille de calcul chronologique pour la population de la terre au moment du déluge de Noé en utilisant l'histoire standard d'Adam et Eve. Quattro Pro Excel PDF Adam a formé 3312 av.

Chronologie de la feuille de calcul pour la population de la terre au moment du déluge de Noé Adam s'est formé en 2348 av. Quattro Pro Excel PDF C'est la date utilisée par les créationnistes de la jeune terre.

Chronologie de la feuille de calcul pour la population de la terre au moment du déluge de Noé en utilisant l'histoire standard d'Adam et Eve ajustée pour les épidémies et les guerres. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour la population de la terre au moment du déluge de Noé si 2000 avant JC. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour la population de la terre avec deux milliards au moment du déluge de Noé. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour la famille de Noah. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour 70 Israélites entrant en Égypte et 600 000 sortant après 430 ans. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour 70 Israélites entrant en Égypte et 1 200 000 sortant après 430 ans. Quattro Pro Excel PDF

Chronologie de la feuille de calcul pour la population de la terre au moment du déluge de Noé calculant chacune des races. Quattro Pro Excel PDF Ceci est proche mais n'a pas d'ajustements pour les populations connues données aux moments indiqués dans la Bible.

Chronologie de la feuille de calcul pour la population terrestre au moment du déluge de Noé calculant chacune des races. Quattro Pro Excel PDF C'est celui que je pense être correct. Il a des ajustements pour les populations connues donnés à des moments indiqués dans la Bible et contient des données très intéressantes.

Dieu a créé chaque race avec son propre ensemble de gènes. Cliquez ici pour le pdf des informations.

J'ai toujours été un gars un peu avec les chiffres. Les chiffres ne mentent pas. Vous devez décider par vous-même quel ensemble de nombres croire ou ne pas croire, mais le mensonge vient quand une personne commence à dire des choses comme : c'est comme ça, c'est comme ça, ou quelque chose comme ça. Vous pouvez dire par toutes les méthodes différentes dans les feuilles de calcul que je suis comme la plupart des gens. Je trouve le sujet très intéressant et j'essaie de trouver un moyen d'obtenir une réponse plus réaliste. La population mondiale avant le déluge de Noé. Est-ce que quelqu'un sait? Aucun de nous n'était là, donc il n'y a pas de témoins oculaires. Parfois, je pense avoir tout entendu ou tout lu. J'ai entendu et lu des articles selon lesquels la population avant le déluge de Noé dépassait les neuf milliards. 9 000 000 000. C'est un 9 avec 9 zéros. Si vous pensez que c'est un grand nombre, attendez de voir certains des chiffres dans les feuilles de calcul.

Qu'est-ce qui m'a poussé à rendre cette information accessible à tous ? Dimanche dernier, j'étais à l'église et le pasteur a déclaré que la population à l'époque juste avant le déluge de Noé était de deux milliards. Il a adressé cette déclaration à une certaine personne. Cette certaine personne que je connais croit à cette théorie et je suppose que le pasteur y croit aussi. Il n'a pas dit que la population aurait pu être de deux milliards, ou peut-être, ou quelque chose comme ça. Il a déclaré que c'était deux milliards. Où a-t-il eu ce numéro ? Je pense qu'il ne faisait que répéter ce qu'il avait entendu de cette certaine personne.

D'où vient ce chiffre de deux milliards ? Si vous examinez les données récentes concernant la chronologie de la population de la terre, vous constaterez que dans 1927 après JC, la population de la terre était de deux milliards. Je suis d'accord que c'est probablement vrai mais, dans la toute première feuille de calcul répertoriée ci-dessus, l'histoire standard d'Adam et Eve, vous verrez que la population de la terre était de deux milliards par an 1737 après JC. Combien d'années d'Adam au déluge ? 1656. Pas beaucoup de différence entre 1656 et 1737. Je pense que quelqu'un d'autre que moi a peut-être fait une analyse de feuille de calcul très similaire, et pour l'adapter à cette nouvelle vision créationniste de la Jeune Terre de la création, a appliqué ce nombre de deux milliards aux 1656 années avant le déluge. Cette vision créationniste de la Jeune Terre de la Bible a vraiment commencé à décoller au début des années 1900 après JC. Je ne dis pas qu'ils ont raison ou tort. Je dis juste que je ne crois pas à la création comme ils le font. Personne ne sait vraiment.

Une autre bonne chose à comparer est la feuille de calcul standard d'Adam et Eve à celle ajustée pour les épidémies et les guerres. En regardant la population dans la colonne C à l'année1656, regardez droit vers la droite dans la colonne F et comparez les nombres. La différence entre C et F commence avec deux personnes dans la colonne C et huit personnes dans la colonne F. Donc, naturellement, la colonne F sera plus élevée. Mais. en comparant ce même endroit dans la colonne F de la feuille de calcul standard d'Adam et Eve à celle ajustée pour les épidémies et les guerres, vous remarquerez une énorme différence dans la population après le déluge. 1,746,888 - 20,242 = 1,726,646. Pour moi, c'est important. Lequel a raison ? Je ne sais pas mais, je pense que c'est celui ajusté pour les épidémies et les guerres. Ce qui a fait la différence, c'est le pourcentage de rendement dans le calcul. J'utilise le même pourcentage de rendement dans les colonnes C et F. Cliquez ici pour voir une photo de ces deux-là. Si cette certaine personne, ou un autre créationniste de la jeune terre, voyait le tableur ajusté pour les épidémies et les guerres, ils voudraient changer les 2 milliards avant le déluge à 4,84 milliards. Regarde cette photo. Notez que la colonne E est l'année. A 1737 AD dans le traditionnel la population est de 2 milliards. Dans l'ajusté pour les épidémies et les guerres à 1737 après JC, il est de 4,84 milliards.

Vous pouvez continuer à faire défiler vers le bas pour afficher la partie la plus ancienne de la page.

Merci, pour m'avoir permis, de partager cela avec vous. Rappelez-vous, toujours, étudie pour te montrer approuvé par Dieu, un ouvrier qui n'a pas besoin d'avoir honte, divisant à juste titre la parole de vérité. Mais évitez les babillages profanes et vains, car ils augmenteront jusqu'à plus d'impiété.

Dans Sa Parole,
Porteur d'art

Certains rapports que j'ai lus à ce sujet m'ont vraiment surpris. Certains avaient des chiffres qui se chiffraient en milliards. Un jusqu'à neuf milliards. J'ai remarqué qu'ils utilisaient beaucoup de données mathématiques et techniques modernes, mais très peu de Bible. Après avoir examiné certains des rapports, j'ai décidé de faire cette petite étude. C'est basé sur des faits bibliques et des pourcentages de rendement (comme si vous aviez de l'argent à la banque pour attirer des intérêts). J'espère que ça vous plait.

Nous ne connaissons que la population du monde telle qu'elle est maintenant et depuis qu'elle a été enregistrée, donc déterminer la population avant le déluge de Noé, selon toute probabilité, ne peut pas être fait. Les seuls nombres définis dans la Bible concernant les populations sur une période de temps donnée sont. Soixante-dix Israélites entrent en Égypte et 400 ans plus tard, en ressortent 1,2 million. Tous décès inclus. Il y en a d'autres qui ont tendance à penser 2 millions ou plus. Moi, je serai conservateur. À part Adam et Noé, je crois que c'est le seul incident dans la Bible qui donne réellement des nombres de populations qui peuvent réellement être utilisés pour calculer la population. Il ne traite que d'une race particulière de personnes. La race d'Adam. Nous pouvons utiliser les huit de l'arche à 6,7 milliards en cette année 2007. Utiliserions-nous ce chiffre pour l'ensemble de la population de la terre ou simplement ceux de la race d'Adam (ou de la famille) ?

Nous devons considérer les différentes pensées sur le nombre de personnes que Dieu a créées et quand il les a créées. La norme est que l'histoire d'Adam et Eve est la seule et à partir de ce moment-là, il y a 6 008 ans avec un déluge mondial de 1 656 ans après la création d'Adam. Bien que cela ne soit pas vrai, il semble que ce soit le plus couramment enseigné. Une autre croyance est que Dieu a créé trois et peut-être toutes les quatre races le 6ème jour, s'est reposé le 7, puis a formé Adam le 8ème jour, le déluge n'étant pas mondial. Une autre pensée est que le 5ème jour, Dieu a créé, à partir de l'eau, un peuple. Encore une fois, le déluge du jour de Noé n'étant pas mondial. Ceux qui pensent cela, croient qu'il s'agit des peuples orientaux (ou asiatiques) d'aujourd'hui. J'ai trouvé deux études à ce sujet.L'un déclare que la population asiatique est de 66 pour cent, ou les 2/3. Les autres États 56 pour cent. J'ai choisi d'utiliser les 2/3. pour cette étude.

Je pense que pour mieux comprendre la population avant le déluge, nous devrions examiner ces possibilités avec les faits démographiques tels que nous les connaissons aujourd'hui, ainsi que les faits démographiques (pas les hypothèses) de la Bible. Commençons par notre population et notre temps actuels. 6 700 000 000, ou 6,7 milliards, cette année 2007. Examinons ces 6,7 milliards en utilisant les trois scénarios du paragraphe ci-dessus.

D'Adam au déluge de Noé, il y a eu 1656 ans. De l'inondation à l'année 2007, c'est 4.352 ans. Un total de 6 008 ans. Si nous utilisons les trois races du scénario du 6e jour, nous devons ajouter 2 000 ans à 1 656 et 6 008, ce qui fait que ces nombres lisent 3 656 et 8 008. Si nous utilisons le scénario de création du 5ème jour, nous devons ajouter 3 000 ans. Faire en sorte que ces nombres lisent 4 656 et 9 008.

L'histoire standard d'Adam et Eve :
Huit de l'arche :
Nombre de personnes pour commencer : 8
Rendement en pourcentage : 0,0047322. Ça doit être ça pour arriver à la population actuelle.
Nombre d'années : 4352. De l'inondation à 2007.
Nombre de personnes après 4352 ans = 6 763 744 382 La population actuelle en 2007 est de 6,7 milliards.

Actuellement, 2007, seulement 17 pour cent, ou 1,139 milliard, de la population mondiale est de race blanche (ou blanche).

Huit de la course d'Adam après le déluge. Une seule des quatre races qui composent les 6,7 milliards.
Nombre de personnes pour commencer : 8
Rendement en pourcentage : 0,0043232
Nombre d'années : 4352
Nombre de personnes après 4352 ans = 1 153 880 773.

1,139 milliard, (caucasien) + 5,5615 milliard, (autres races), = 6,7 milliards. Population mondiale actuelle 2007.

S Scénario du neuvième jour :
Maintenant, utilisons la création du sixième jour avec Dieu faisant trois des quatre races.

Nombre de personnes pour commencer : 6
Rendement en pourcentage : 0,25817
Nombre d'années : 8008
Nombre de personnes après 8008 ans = 5 463 322 405. Population 2007, autre que blanc.

Scénario du cinquième jour :
Les deux tiers de la population mondiale sont asiatiques. 4,46 milliards.

Nombre de personnes pour commencer : 2
Rendement en pourcentage : 0,23925
Nombre d'années : 9008
Nombre de personnes après 9008 ans = 4 388 790 795. 4,46 milliards. Population asiatique à partir du 5ème. Création de jour.

Cela pourrait-il expliquer la raison pour laquelle la population asiatique est si nombreuse ?

Avant le déluge, il y a trois scénarios à gérer :

1. L'histoire standard d'Adam et Eve créée le sixième jour.

2. Quatre races créées le sixième jour.

3. Trois races créées le sixième jour et une race créée le cinquième jour avec un jour comme mille ans avec Dieu.

Dans les feuilles de calcul, vous remarquerez que le pourcentage de rendement apparaît différent de celui ci-dessous. Ci-dessous, à des fins d'explication, vous voyez 0.7456. Dans la feuille de calcul, ce sera 0,007456. C'est à des fins de calcul.

Scénario un :
L'histoire standard d'Adam et Eve :
Nombre de personnes pour commencer : 2
Rendement en pourcentage : 0,7456. Même pourcentage de croissance que ci-dessus En utilisant le pourcentage de rendement de la chronologie de la population de la terre s'ajuste aux décès.
Nombre d'années : 1656
Nombre de personnes après 1656 ans = 436,722. La population totale d'Adam et Eve n'a été créée que le sixième jour. Une course.

Scénario 2 :
La sixième journée avec quatre courses :

Nombre de personnes pour commencer : 8
Rendement en pourcentage : 0,7456. Même pourcentage de croissance que ci-dessus En utilisant le pourcentage de rendement de la chronologie de la population de la terre s'ajuste aux décès.
Nombre d'années : 1656
Nombre de personnes après 1656 ans = 1,746,888. La population totale pour les quatre races est créée le sixième jour.

Scénario trois :
La sixième journée avec trois courses :

Nombre de personnes pour commencer : 6
Rendement en pourcentage : 0,7456. Même pourcentage de croissance que ci-dessus Utilisation du pourcentage de rendement de la chronologie de la population de la terre s'ajuste aux décès.
Nombre d'années : 1656
Nombre de personnes après 1656 ans = 1,310,166. La population totale pour trois races est créée le sixième jour.

Scénario quatre :
La création du cinquième jour. En utilisant uniquement la population asiatique :

Nombre de personnes pour commencer : 2
Rendement en pourcentage : 0,7456. Même pourcentage de croissance que ci-dessus. En utilisant le pourcentage de rendement de la chronologie de la population de la terre s'ajuste aux décès.
Nombre d'années : 2656
Nombre de personnes après 2656 ans = 735,009,273. Le multiplicateur peut être plus, je ne sais pas.

735,009,273 + 436,722 = 735,445,995. Population totale avant l'inondation en utilisant les scénarios un et quatre.

735,009,273 + 1,310,166 = 736,319,439. Population totale avant l'inondation en utilisant les scénarios trois et quatre.

Maintenant, regardons les soixante-dix Israélites qui entrent en Egypte et 400 ans plus tard, en sortent 1,2 million. Tous décès inclus. Il y en a d'autres qui ont tendance à penser 2 millions ou plus. Moi, je serai conservateur.

Nombre de personnes pour commencer : 70
Rendement en pourcentage : 0,0396. C'est le calcul que j'ai utilisé dans la feuille de calcul.
Nombre d'années : 430
Nombre de personnes après 430 ans = 1,204,282,085.

3,96 rendement. Le taux de natalité n'a toujours pas dépassé ce pourcentage de rendement. (2007). Un peuple très spécial en effet.

Ma mère et mon père ont eu douze enfants en vingt-trois ans. Trois sont morts. Une croissance de deux à onze.

Maman et papa:
Nombre de personnes pour commencer : 2
Rendement en pourcentage : 7,7
Nombre d'années : 23
Nombre de personnes après 23 ans = 11

Rendement très élevé, (ou taux de croissance de la population). Plus de trois fois celle des 70 entrées en Egypte et 1,2 mm qui en sortent 400 ans plus tard. Pouvez-vous imaginer la population avec un tel rendement ? Jacob, (ou Israël), avait 6 pour cent de rendement. Le début d'Israël.

Regardons les chiffres réels dans la Bible.

Gen 15:13 Et il dit à Abram : Sache avec certitude que ta postérité sera étrangère dans un pays qui n'est pas le leur, et qu'elle les servira et qu'ils les affligeront. quatre cents ans

Gen 15:14 Et je jugerai aussi cette nation qu'ils serviront, et ensuite ils sortiront avec une grande substance.

Exo 1:5 Et toutes les âmes qui sortaient des reins de Jacob étaient soixante-dix âmes : car Joseph était déjà en Égypte.

Gen 46:26 Toutes les âmes qui sont venues avec Jacob en Égypte, qui sont sorties de ses reins, outre les femmes des fils de Jacob, toutes les âmes étaient soixante et six

Gen 46:27 Et les fils de Joseph, qui le naquirent en Egypte, étaient deux âmes: toutes les âmes de la maison de Jacob, qui entrèrent en Égypte, étaient au nombre de soixante-dix. . soit 70 personnes.

Exo 1:6 Et Joseph mourut, et tous ses frères, et toute cette génération.

Exo 1:7 Et les enfants d'Israël étaient féconds, et augmenté abondamment[1], et multiplié, et ciré extrêmement puissant et le pays en était rempli.

[1] 8317. sharats, shaw-rats' un prim. racine pour se tortiller, c'est-à-dire (par impl.) essaim ou abonder:--élever (produire, augmenter) abondamment (en abondance), ramper, bouger.

Exo 12:37 Et les enfants d'Israël partirent de Ramsès à Succoth, environ six cent mille à pied qu'étaient des hommes[1], à côté des enfants.

[1] 1397. geber, gheh'-ber de H1396 prop. un vaillant homme ou guerrier gén. une personne simplement:--chacun, homme, X puissant.

Nb 1:45 Ainsi en furent tous ceux qui furent dénombrés parmi les enfants d'Israël, selon la maison de leurs pères, depuis l'âge de vingt ans et plus, tous ceux qui ont pu partir en guerre en Israël

No 1:46 Même tous ceux qui ont été comptés étaient six cent mille trois mille cinq cent cinquante.

603 550 hommes valides, aptes à la guerre.

Nu 1:47 Mais les Lévites après la tribu de leurs pères ne furent pas comptés parmi eux.

En faisant la moyenne des onze autres tribus, je chiffre 54 863 autres hommes de la tribu de Lévi. 658 413 hommes en bonne santé, aptes au combat.

Exo 12:38 Et une multitude mélangée monta aussi avec eux et des troupeaux, et des troupeaux, même beaucoup de bétail.

Au cours de cette période de 400 ans, il y a eu plus de rendement (taux de croissance) en nombre d'Israélites qu'à aucun autre moment de l'histoire. 2,4673%. Un pourcentage d'augmentation plus important que toutes les autres races combinées. Le taux le plus élevé enregistré, autre que dans la Bible, était en 1963 lorsque le pic était de 2,19 pour cent.

Gen 4:1 Et Adam connut Eve sa femme et elle conçut, et nu Caïn, et dit : J'ai pris un homme de la part de l'Éternel.
Gen 4:2 Et elle encore enfanta son frère Abel. Et Abel était un gardien de brebis, mais Caïn était un cultivateur de la terre.

Gen 5:3 Et Adam vécut cent trente ans, et engendra un fils à sa ressemblance, à son image et appela son nom Seth :

Trois enfants en 130 ans et un était mort. Soit un rendement de 2 enfants par 130 ans. Le nombre total dans sa famille à 4. Voir ci-dessous pour le taux de croissance.

Gen 5:4 Et les jours d'Adam après qu'il eut engendré Seth furent de huit cents ans; et il engendra des fils et des filles:

Ça ne dit pas combien, juste qu'il en avait. Tout ce que nous pouvons savoir avec certitude, c'est qu'il devait y avoir au moins deux garçons et deux filles. Cela ferait à coup sûr un total de sept enfants nés d'Eve, en 930 ans.

Gen 5:5 Et tous les jours que vécut Adam furent neuf cent trente ans: et il est mort.

Gen 5:32 Et Noé était cinq cents ans, et Noé engendra Sem, Cham et Japhet.

Noah n'a jamais eu d'enfants jusqu'à l'âge de 500 ans, puis seulement 3.

Gen 9:29 Et tous les jours de Noé furent neuf cent cinquante ans : et il est mort.

Caïn:
Gen 4:17 et Caïn[1] connu sa femme et elle conçut, et nu Hénoch : et il bâtit une ville, et appela le nom de la ville, du nom de son fils, Enoch.

La Bible ne dit pas que Caïn a eu plus d'enfants que celui-ci. Cela ne donne pas non plus sa durée de vie. De la lecture de Genèse 4:17 à Genèse 4:24 (voir juste ci-dessous), on peut déterminer que la progéniture de Caïn était en très petit nombre. Caïn a construit une ville pour son fils, sa femme et lui-même ? On se dit qu'il doit y en avoir d'autres. Les descendants de Caïn sont connus sous le nom de Kénites. Le mot hébreu de Strong est :

1. "CAIN" : 7014. Qayin, kah'-yin le même que H7013 (avec un jeu sur l'affinité avec H7069) Kajin, le nom du premier enfant, également d'une place à Pal., et d'une tribu orientale :--Caïn, Kénite (-s).

Une tribu orientale ? Je me demande si c'est là que Cain a eu sa femme.

Gen 4:17 Et Caïn connut sa femme et elle conçut, et enfanta Hénoch : et il bâtit une ville, et appela le nom de la ville, du nom de son fils, Enoch. . Un enfant.

Gen 4:18 Et à Enoch est né Irad : et Irad engendra Mehujael : et Mehujael engendra Mathusael : et Methusaël engendra Lémec.

Gen 4:19 Et Lémec lui prit deux femmes : le nom de l'une était Adah, et le nom de l'autre Zillah.

Gen 4:20 Et Adah nue Jabal : il était le père de ceux qui habitent dans des tentes et de ceux qui ont du bétail.

Gen 4:21 Et le nom de son frère était Jubal : il était le père de tous ceux qui manient la harpe et l'orgue.

Gen 4:22 Et Zillah, elle aussi Tubalcaïne, un instructeur de chaque artisan en laiton et en fer: et la sœur de Tubalcain était Naamah.

Gen 4:23 Et Lémec dit à ses femmes : Adah et Zillah : Écoutez ma voix, femmes de Lémec, écoutez mes paroles, car j'ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma blessure.

Gen 4:24 Si Caïn doit être vengé sept fois, vraiment Lamech soixante-dix et sept fois.

Sur cinq générations, un seul enfant naît par génération. La 6e génération, Lémec, avait deux femmes et quatre enfants.

Nous pouvons supposer (ou prétendre savoir) tout ce que nous voulons, mais ce qui suit est la seule donnée réelle avec laquelle nous devons travailler. Tout le reste est supposition. D'autres familles ont probablement eu plus d'enfants, mais le savons-nous? Non nous ne le faisons pas. Ne pas savoir ces choses va-t-il empêcher de recevoir le don de la vie éternelle ? Non. Quand nous serons tous de retour avec Dieu, nous aurons une compréhension plus complète de ces choses.

Adam:
Nombre de personnes pour commencer : 2
Pourcentage de rendement : 0,53500
Nombre d'années : 130. La naissance de Seth. Le troisième enfant d'Ève.
Nombre de personnes après 130 ans = 4. Adam, Eve, Seth et Caïn.

Noé:
Nombre de personnes pour commencer : 2
Rendement en pourcentage : 0,18400
Nombre d'années : 500. L'âge de Noé quand il a commencé à avoir des enfants.
Nombre de personnes après 500 ans = 5. Noé, sa femme, Sem, Cham et Japhet. C'était probablement plus comme 600 ans.

Rendement de 0,535 pour cent + rendement de 0,184 pour cent = rendement total de 0,719 pour cent. Divisé par 2 familles (Adam 130 ans et Noé 500), vous obtenez un rendement moyen (ou taux de croissance) de 0,3595%. Les familles étaient-elles alors très nombreuses ? Qui sait? Ce sont les deux seules familles avant le déluge qui donnent des chiffres et des délais. . .3595 pour cent par rapport aux cinq précédents, hors mes parents, semble être plus en ligne qu'autre chose.

Tite 1:2 Dans l'espérance de la vie éternelle, qui Dieu, ça ne peut pas mentir, promis avant que le monde commence

Gen 2:16 Et l'Éternel Dieu commanda à l'homme, disant: De tout arbre du jardin, tu peux manger librement:

Gen 2:17 Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

Gen 5:5 Et tous les jours qui Adam a vécu étaient neuf cent trente ans : et il est mort.

2 Familier 3:8 Mais, bien-aimés, n'ignorez pas cette seule chose, que un jour est avec le Seigneur comme mille ans, et mille ans comme un jour.

Les cinq versets suivants me convainquent que Dieu, à deux occasions distinctes, a créé la volaille (ou les oiseaux). Un avant qu'Il ait fait l'homme. La seconde après qu'il ait fait Adam et avant qu'il ait fait Eve. Certains de l'eau le cinquième jour et certains de la terre le huitième jour. Aussi, si l'on lit attentivement Genèse 1:24 à 1:31, vous verrez que Dieu a créé les animaux avant de créer l'homme le sixième jour. Mais remarquez Genèse 2:17 à Genèse 2:19, après que Dieu a commandé à Adam au sujet de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, Il a également formé d'autres animaux.

Gen 1:20 Et Dieu dit : Que les eaux jaillissent en abondance la créature en mouvement qui a la vie, et oiseaux qui peuvent voler au-dessus de la terre dans le firmament ouvert du ciel.

Gen 1:21 Et Dieu créa de grandes baleines, et tout être vivant créature[1] qui se meut, que les eaux produisaient en abondance, selon leur espèce, et tout oiseau ailé selon son espèce, et Dieu vit que c'était bon.

[1] 5315. nephesh. Ce mot a plusieurs sens, dont deux homme et âme.

Je pense que c'est là que les gens interprètent la création du cinquième jour des Orientaux. Je veux insérer un verset ici qui aide à vérifier cela.

Gen 2:7 Et l'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. âme.

Le mot âme dans ce verset, est le mot hébreu 5315, nephesh. Le même que le mot créature, dans Genèse 1:21.

Gen 2:17 Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

Gen 2:18 Et l'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul, je lui ferai un secours digne de lui.

Gen 2:19 Et de la terre l'Éternel Dieu forma toute bête des champs, et chaque oiseau du ciel et les amena à Adam pour voir comment il les appellerait : et tout ce qu'Adam appelait chaque créature vivante, c'était son nom.

Ne restreignons pas Dieu à une seule création de l'humanité. Il est celui qui a toutes les connaissances, et nous, en chair et en os, sommes tout simplement stupides. Admettons-le, nous le sommes vraiment. Plus j'entre dans la parole de Dieu, plus je m'en rends compte.

Regardez ces chiffres. Comparez le pourcentage de rendement pour chacun. Examinez-les attentivement. Faites ce que le peuple de Bérée fait, avec ce que Paul leur a enseigné. Vérifiez-le dans la parole de Dieu. Pas l'Homme.

Actes 17:10 Et les frères renvoyèrent aussitôt Paul et Silas de nuit vers Bérée : qui y venant entra dans la synagogue des Juifs.

Actes 17:11 Ceux-ci étaient plus nobles que ceux de Thessalonique, en ce qu'ils ont reçu la parole avec toute la promptitude d'esprit, et a sondé les Écritures chaque jour, si ces choses étaient ainsi.

Ils vérifiaient Ole Paul. Quand quelqu'un revendique la parole de Dieu, vous faites de même.

Est-ce que je sais quelle était la population de la terre avant le déluge de Noé ? Je n'en ai pas la moindre idée, mais ça donne une conversation intéressante.

Merci, pour m'avoir permis, de partager cela avec vous. Rappelez-vous, toujours, étudie pour te montrer approuvé par Dieu, un ouvrier qui n'a pas besoin d'avoir honte, divisant à juste titre la parole de vérité. Mais évitez les babillages profanes et vains, car ils augmenteront jusqu'à plus d'impiété.


Autres méthodes de rencontres

Synchronisme avec d'autres cultures

Il faut se rendre compte que les dates chronologiques pour l'Égypte ne sont pas figées (pardonnez le jeu de mots), bien que la plupart des laïcs pensent le contraire. Comme nous le verrons, les dates attribuées aux règnes des pharaons et même aux périodes du Royaume sont assez fluides et basées sur un certain nombre de facteurs. Cela comprend la mise en relation de l'histoire égyptienne avec des documents trouvés dans d'autres cultures. En bref, les archéologues essaient de trouver une synchronisation avec d'autres civilisations telles que les chronologies assyrienne, babylonienne et grecque qui pourraient avoir été contemporaines de l'Égypte. Cependant, comme mentionné précédemment, cela est également difficile en raison de la translittération et de la traduction des noms égyptiens dans les langues de ces autres cultures et des doutes sur le titre utilisé. Par exemple, des problèmes similaires se produisent lorsque vous essayez d'identifier les rois israéliens et judéens dans d'autres archives culturelles. Un autre facteur est que la fiabilité des chronologies d'autres cultures n'est souvent pas acceptée non plus par les archéologues.

Un exemple de synchronie peut être trouvé à partir de la période amarnienne de la 18 e dynastie d'Amenhotep III (trois générations après Thoutmosis III) et d'Akhenhaten. De nombreuses correspondances (les Lettres d'Amarna) ont été retrouvées entre les pharaons et leurs contemporains dans d'autres pays. Un exemple fascinant de ceci est une lettre du roi Rib-Hadda de Byblos (un état vassal égyptien) à Amenhotep III lorsqu'il écrit :

Cela suggère que la terre de Sidon (qui fait maintenant partie du Liban moderne) a été conquise par les Habiru. De nombreux érudits pensent que les Habiru/Apiru sont les &lsquoHébreux&rsquo de l'époque égyptienne 27 (habiru était également une désignation utilisée pour désigner un réfugié ou un fugitif, ce que les Égyptiens auraient certainement appliqué aux Hébreux).28 Cela pourrait être une preuve anecdotique que les Hébreux avaient quitté l'Égypte avant le règne d'Amenhotep III, et très certainement avant la date tardive de l'Exode de Ramsès II qui a régné sur huit pharaons après Amenhotep III.

Petrie, WMF & Mace, A. (1901) Diospolis Parva : les cimetières d'Abadiyeh et de Hu, 1898&ndash9. Mémoire de l'Egypt Exploration Fund, Londres. Jusqu'à récemment, les chercheurs s'appuyaient uniquement sur des preuves archéologiques, en utilisant les styles évolutifs de céramiques (photo) excavées sur des sites de sépulture humaines pour essayer de reconstituer les moments des événements chronologiques clés de la période prédynastique et de la première dynastie.

Les tentatives de synchronisation s'étendent aux artefacts égyptiens comme la poterie, les scarabées, les statues ou les bijoux trouvés dans d'autres pays/cultures. Ces synchronisations de styles peuvent en effet être utiles. Si des artefacts de la &lsquopériode X&rsquo en Égypte étaient trouvés avec des artefacts cananéens de la même période, alors on pourrait peut-être faire des synchronisations.

Mais, utiliser une seule source de données pour dater une autre culture pourrait être problématique. Au fil du temps, les styles de céramique et de poterie, etc. ont changé. Donc, si l'on pouvait trouver de la poterie égyptienne ou un scarabée dans un autre pays où les archéologues sont raisonnablement sûrs de la date (via la période / ou la dynastie dont elle provient), alors ils pourraient l'utiliser comme guide pour dater la culture du pays dans lequel il a été trouvé. Un problème avec ceci est que ce n'est pas une science exacte. Personne ne peut jamais être sûr qu'il n'était pas déjà vieux avant de se rendre dans un autre pays et il s'appuie sur des dates acceptées de la culture égyptienne. En outre, il pourrait en être de même à l'envers si de tels artefacts d'un autre pays étaient trouvés en Égypte, et ainsi de suite.

Datation au carbone 14

Pour aider à la datation des artefacts égyptiens, la datation au carbone-14 est maintenant largement utilisée mais largement contestée en raison des révisions massives dans le temps qu'elle peut entraîner. Nous avons beaucoup écrit sur la prétendue fiabilité absolue de la datation au 14 C. Cette méthode est en train de révolutionner les chronologies égyptiennes et c'est l'un des coupables de les étendre jusqu'à l'histoire pré-biblique. Mais dans un exemple de la fluidité des chronologies égyptiennes basées sur la datation au 14 C, un journal populaire a récemment rapporté :

Cette fois, il s'agissait d'une révision à la baisse de près de 400 ans d'un seul coup à partir de la &ldquo datation au radiocarbone des cheveux, des os et des plantes excavés.&rdquo 30

Mais tout le monde n'est pas convaincu que c'est la meilleure façon de réviser les chronologies. Une étude du 14 C publiée en 2010 avait à peu près confirmé les dates traditionnelles de l'Ancien et du Moyen Empire (alors que le nouveau 14 C a maintenant réduit les débuts de l'Ancien Empire d'environ 400 ans). Le célèbre égyptologue Zahi Hawass, qui au moment du rapport de 2010 était secrétaire général du Conseil suprême égyptien des antiquités, a déclaré :

Encore une fois, cela montre à quel point il y a une disparité dans la tentative de concilier les calendriers de l'Égypte ancienne, car aucune source ne semble être cohérente avec une autre et de nombreuses idéologies et agendas préconçus règnent. Plus on remonte dans l'Égypte ancienne, plus on essaie d'utiliser des dates du 14 C, plus les chiffres sont susceptibles de devenir disparates. De plus, parce qu'il y a moins d'artefacts des dynasties les plus anciennes, plus il est probable que les chercheurs s'appuieront sur le 14 C seul comme une seule source de preuve. Par conséquent, pourquoi une révision de l'Ancien Empire peut se produire en un clin d'œil par c. 400 ans. C'est moins probable avec les dates du Nouvel Empire où nous avons une multitude de preuves plus récentes pour confirmer ou rejeter une date du 14 C.

Cycles astronomiques

En raison de l'énorme confusion causée par des sources contradictoires, les égyptologues cherchaient un moyen d'ordonner et de dater, en particulier, les trente dynasties de Manéthon. Beaucoup pensent qu'il existe des cycles astronomiques qui correspondent exactement aux records égyptiens. Une tentative de les aligner est venue de Richard Lepsius qui a remarqué des références dans les documents égyptiens à la ascension héliaque 32 de la &lsquodog star&rsquo Sirius (égyptien soppet, grec donc ça). De là, les chronologues ont eu l'idée de l'utiliser comme cadre de référence pour fixer les dates de certains des pharaons sur la base d'un cycle de 1461 ans de l'année civile ou administrative égyptienne de 365 jours. Parce que le lever de Sirius se produit tous les 365,25 jours&mdashi.e. une fois par année julienne, on croyait que les Égyptiens calculaient leur année astronomique en utilisant ce lever. 33 Ceci a ensuite été repris et popularisé par Eduard Meyer et le célèbre égyptologue James Breasted (dont les chronologies ont été un pilier pendant de nombreuses années).

Cependant, il existe un désaccord généralisé sur l'idée que les Égyptiens ont construit leur calendrier sur le cycle sothique et il est déroutant pour le profane de s'y retrouver. Certains ne jurent que par cette méthode de fixation des dates tandis que d'autres la rejettent complètement (comme c'est le cas avec beaucoup de choses &lsquoEgypt&rsquo). D'une part, il faudrait connaître le lieu réel des observations égyptiennes de Sirius. Par exemple, il y a suffisamment de différence de latitude entre la Haute et la Basse Egypte pour rejeter les dates cumulatives. 34 Bien qu'il y ait six mentions du soulèvement de Sothis dans les textes égyptiens, aucune d'entre elles ne mentionne le nom d'un pharaon sous le règne duquel ils auraient eu lieu, et il faudrait présumer que les listes de rois étaient correctes pour les corréler. Compte tenu du large désaccord, il serait imprudent de dater les chronologies par n'importe quel cycle sothique. (Pour en savoir plus à ce sujet, lisez Chute de la théorie sothique : la chronologie égyptienne revisitée). Comme beaucoup en essayant de déterminer toutes les choses &lsquoancienne Egypte&rsquo, souvent un fait, ou une ligne de preuve est présumé être correct (comme une fixation astronomique &mdash il y en avait d'autres en plus de Sothis, comme les corrections de la lune). Cela est ensuite utilisé comme point fixe pour déterminer toutes les autres dates. Cependant, lorsqu'il y a conflit d'un point fixe, il est imprudent de l'utiliser comme point de départ unique.


Bibliographie

    », Associates for Biblical Research, 18 février 2010
  1. Aling,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie II", Associates for Biblical Research, 23 février 2010
  2. Aling,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie III", Associates for Biblical Research, 4 mars 2010
  3. Aling,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie IV", Associates for Biblical Research, 15 mars 2010
  4. Aling,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie V", Associates for Biblical Research, 5 avril 2010
  5. Ailing,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie VI", Associates for Biblical Research, 9 avril 2010
  6. Wood,Bryant G., PhD « Nouvelles découvertes à Ramsès », Associates for Biblical Research, 26 octobre 2008
  7. Wood,Bryant G., PhD "The Rise and Fall of the 13th Century Exodus-Conquest Theory", Associates for Biblical Research, 17 avril 2008
  8. Rohl, David Exode : mythe ou histoire St.Louis Park, MN, Thinking Man Media, 2015.

Finegan, Jack Manuel de chronologie biblique Peabody, Massachusetts, Hendrickson Publishers Marketing, LLC, édition révisée, © 1998 pp 206-244, §364-419. Finegan soutient un Exode tardif et place Joseph à la fin de la Seconde Période Intermédiaire et est utile pour se familiariser avec ces théories.

[1] L'exode a eu lieu à la Pâque qui aurait lieu au printemps. Sur la base de ce verset, l'entrée en Égypte aurait également eu lieu au printemps de la troisième année de soudure.

[2] Aling, Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie V", Associates for Biblical Research, 5 avril 2010

[3] Aling,Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie I - Partie VI", Associates for Biblical Research. Initialement publiée dans Bible and Spade de 2000 à 2003, la série a été republiée sur www.biblearchaology.org de février à avril 2010. Les liens sont fournis dans la bibliographie.

[4] Aling, Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie IV", Associates for Biblical Research, 15 mars 2010

[5] Rohl, David Exode : mythe ou histoire St. Louis Park, MN, Thinking Man Media, 2015, pp 103-104

[6] Aling, Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie IV", Associates for Biblical Research, 15 mars 2010

[7] Aling, Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie V", Associates for Biblical Research, 5 avril 2010

[9] Wood, Bryant G., PhD « The Rise and Fall of the 13th Century Exodus-Conquest Theory », Associates for Biblical Research, 17 avril 2008. Voir Section III, 2.

[10] Aling, Charles, PhD "Joseph en Egypte, Partie IV", Associates for Biblical Research, 15 mars 2010